MWC 2016 : On a essayé le nouveau Samsung Galaxy S7 edge

Le design général du S7 edge est très proche du S6, en légèrement plus fin. [© n.cailleaud pour Direct Matin]

Epié depuis plusieurs mois par les médias spécialisés, le Galaxy S7 edge a été officiellement dévoilé ce dimanche 21 février par Samsung. Un smartphone que Direct Matin a pu essayer en avant-première du Mobile World Congress.

Premier constat, la marque leader sur le marché des smartphones n'a pas pris de risques et inscrit ce nouveau modèle dans la continuité de son aîné, le S6 edge dévoilé l'an passé. Le design général, déjà salué par la critique, reste donc le même avec son écran légèrement courbé sur ses tranches latérales.

Le modèle s'avère toutefois plus grand en passant d'une diagonale de 5,1 pouces pour le S6 edge à 5,5 pouces pour le S7 edge. Une taille assez large qui le pose face à son grand concurrent, l'iPhone 6s Plus d'Apple. Son écran Quad HD Super Amoled offre une résolution de 2 560 x 1440 pour 534 ppi. En résulte un contraste, des couleurs et un degré de détails rarement atteint par la concurrence. En outre, la tranche en métal qui entoure le S7 edge s'affine par rapport à son grand frère et atteint même une finesse comprise entre 7,7 mm et 4,6 mm pour ses rebords les plus minces.

galaxy_s7_2.jpg

Toutefois les similitudes avec le S6 edge s'arrêtent ici et c'est bien à un smartphone plus puissant et intégrant de nouveaux composants auquel nous avons affaire. A commencer par un atout de taille : sa batterie. Affichant 3 600 mAh, celle-ci pourrait atteindre une autonomie de deux jours sans avoir besoin de passer par le chargeur. Un atout important, à l'heure où des applications de plus en plus gourmandes en ressources exigent plus d'énergie.

A lire aussi : Avec la Gear 360, Samsung développe sa vision de la réalité virtuelle

A ce titre, le S7 edge propose une nouvelle fonction Always-on-Display (AOD), qui affiche en permanence des informations sur son écran de veille (heure, notifications...) sans avoir besoin de l'allumer à chaque fois pour les consulter. Un plus que seule sa grande autonomie lui autorise. A noter que cette fonctionnalité AOD promet d'être un argument de vente cette année, puisque la concurrence s'y met aussi, à l'image de LG pour son G5.

img_8715.jpg

Samsung a également soigné le choix des composants de son fleuron pour en faire profiter les gamers. Une application dédiée permet ainsi de paramétrer son smartphone afin de concentrer ou non ses ressources dans l'affichage d'un jeu vidéo. Il est ainsi possible, par exemple, de choisir si l'on veut un affichage optimal en Full HD à 60 images par seconde ou bien toujours aussi beau mais à 30 images par seconde, ce qui permet alors de faire tourner d'autres applications en même temps et de switcher entre elles.

La partie photo, qui avait fait du S6 un modèle déjà très remarqué l'an passé, connait aussi du nouveau. Nous avons ainsi pu constater que son appareil photo dorsal (12 Mpixels) était doté d'une ouverture F/1.7 (contre F/1.9 sur le S6). Un atout qui lui permet d'être bien plus à l'aise en basse lumière, pour réussir des photos même de nuit. Une ouverture F/1.7 qui profite aussi à son capteur frontal de 5 Mpixels.

Enfin, Samsung précise que son appareil répond à la norme IP68, soit un appareil étanche jusqu'à un mètre de profondeur. Il est également doté d'un nouveau port carte SIM hybride qui permet d'ajouter une carte SD et gonfler sa mémoire de plusieurs centaines de Go.

Le Galaxy S7 edge sera disponible le 11 mars prochain à partir de 799 euros. Les pré-commandes sont déjà ouvertes chez certains opérateurs.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles