Studio+, l’application qui réinvente les séries sur mobile en 5 questions

T.A.N.K., avec Alban Lenoir, est une des 15 séries originales proposées sur l'application Studio+.[Empreinte Digital]

C’est un pari. Avec Studio+, le groupe Vivendi lance à l’international la première application dédiée aux séries courtes exclusivement créées pour les écrans mobiles (téléphone et tablette). Un concept novateur qui devrait favoriser l’émergence d’un nouvel élan créatif dans le monde de la fiction.

Et c’est ce 25 novembre que cette nouvelle application va faire son apparition dans iTunes Store et Google Play. Si la consommation de vidéos sur les smartphones et les tablettes se porte à merveille, la création de séries originales spécifiquement conçues pour ces supports n’a aucune existence préalable. Le groupe Vivendi a donc décidé de tester sa capacité d’innovation en lançant son application Studio+ avec une offre de fictions internationales basée sur un format totalement inédit : le 10x10. Comprendre 10 épisodes de 10 minutes.

Pourquoi avoir fait le pari des séries ?

Parce que, selon Vivendi, c’est là «le nouveau standard de la pop culture dont le principal vecteur est Internet». Et comme les gens les consomment de plus en plus partout, et tous le temps, le groupe a souhaité leur offrir des contenus de qualité, ainsi qu’une large variété de genres : romance, action, sci-fi, thriller, zombies, comédies, etc. Dès le lancement, ce sont pas moins de 15 séries originales qui seront accessibles via l’application, et 44 programmes courts. Soit près de 200 vidéos au total. L’autre promesse de Studio+ est de proposer une série originale toutes les semaines.

D’autres contenus seront-ils disponibles ?

Oui. Studio+ souhaite, par exemple, proposer des documentaires. Elle souhaite notamment proposer une nouvelle version – plus adaptée aux mobiles – de sa série documentaire «Exode». Des projets originaux spécifiquement créés pour l’application devraient voir le jour dans un avenir plus ou moins proches. Dominique Delport, président de Vivendi Content, a également évoqué la possibilité de voir apparaître des adaptations des franchises de Gameloft, leader du jeu vidéo en ligne.

En quoi l’application Studio+ est «internationale» ?

Selon la présentation faite par Vivendi, Studio+ sera disponible dans 20 pays et en 5 langues d’ici à 2017. Parmi les séries disponibles, l’utilisateur français – ou qui se trouve en France – aura ainsi accès à des fictions créées aux quatre coins du globe. L’opportunité de découvrir des écritures très diversifiées, comme la série brésilienne Crime Time.

Qu’est-ce que ça change exactement par rapport aux séries TV ?

Beaucoup de choses. On ne raconte pas une histoire en 10x60 minutes de la même manière qu’on le fait en 10x10 minutes. Le rythme est plus soutenu, et le montage plus nerveux. La narration elle-même est profondément modifiée et permet à des jeunes talents – aussi bien les auteurs, que les réalisateurs, que les producteurs, etc. – d’explorer de nouvelles façon de raconter des histoires et de faire vibrer leur audience. Dès le 25 novembre, les utilisateurs de Studio+ pourront par exemple découvrir les épisodes de T.A.N.K., une série qui suit Alexandre, un mec qui vient de s’évader de prison et qui se retrouve aux prises avec de dangereux trafiquants de drogue après le vol d’une voiture (Alban Lenoir tient le premier rôle… et il est très, très bon).

Mais au fait, combien ça coûte ?

La personne qui télécharge l’application aujourd’hui se voit offrir un mois d’abonnement. Comme ça. C’est cadeau. Il faudra ensuite payer 4,99€ par mois, sans engagement. Les abonnés CANAL bénéficieront jusqu’au 17 janvier 2017 d’une offre spéciale à 1,99€. A noter également que les abonnés Orange et Bouygues pourront accéder à l’offre via leurs opérateurs. Aucun détail concernant les offres n'a été communiqué pour le moment.


Dominique Delport : «Studio+ crée un mode... par lefigaro

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles