CES 2017 : les petits robots domestiques à la conquête des foyers

Kuri de Mayfield robotics est l'un des fleurons de ces nouveaux compagnons. [© Chris Matthews/Mayfield robotics]

Du sud-coréen LG aux frenchies de BlueFrog Robotics, de nombreux petits robots fleurissent sur les stands du CES à Las Vegas. Le salon est cette semaine l'occasion de découvrir les avancées en la matière et surtout de constater leur démocratisation.

Ils s'appellent Robot Hub, Buddy ou encore Kuri et ont en commun de peupler les allées du plus grand événement high-tech au monde. Eux, ce sont les petits droïdes domestiques et ils s'affichent comme les nouveaux compagnons de la famille. Si l'idée n'est pas nouvelle et que le salon est une véritable vitrine pour ces concepts depuis maintenant plusieurs années, cette édition 2017 témoigne de leur maturité, car tous sont prêts à partir à la conquête des foyers.

A lire aussi : CES 2017 : tout le monde veut son assistant virtuel

Et les grands noms du high-tech s'y mettent. LG s'est d'ailleurs fait remarqué sur le salon en présentant une famille complète de robots prêts à servir d'assistant dans les foyers, mais aussi de conseiller aux voyageurs des aéroports. Avec leur bouille toute ronde, les Robots Hub (photo ci-dessous) arborent un petit regard expressif et sont capables de converser avec la famille, de diffuser de la musique et de commander de nombreux objets connectés.

robot-lg.jpg

© n.cailleaud/Direct Matin

«Le robot, c'est le début d'une histoire prometteuse, car on va toucher les foyers à travers un objet concret qui sera conçu comme un hub pour tout gérer. Et ceci n'est pas un futur lointain, puisque nous devrions voir arriver ces produits en France dès 2018», souligne Stéphane Curtelin, directeur marketing de LG France.

Mais pour gagner les cœurs, le petit droïde domestique devra aussi développer sa relation avec tous les membres de la famille. C'est ce en quoi BlueFrog Robotics croit avec Buddy (photo ci-dessous). Ce robot à la bouille expressive se voudra à la fois ludo-éducatif pour les enfants, mais pourrait aussi servir de compagnon aux personnes âgées vivant seules.

buddy-famille.jpg

© BlueFrog Robotics

Un point de vue partagé par la start-up américaine Mayfield Robotics venue présenter Kuri. Quand celui-ci ne se change pas en gardien grâce à son mode patrouille, il peut notamment diffuser la musique préférée des différents membres du foyer qu'il croisent et reconnaît grâce à ses capteurs.

Ces compagnons connectés se veulent aussi très accessibles dans leur fonctionnement, tandis que leur tarifs devraient évoluer aux alentours de 500 à 700 euros selon les modèles. Un cap qui les rendraient presque accessibles au plus grand nombre, les Français notamment n'étant pas prêts à investir au-delà de 1.000 euros, contrairement aux Japonais dont l'affection pour les robots les poussent déjà à investir des sommes folles.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles