Les 3 soirées à ne pas manquer ce week-end à Paris

Seth Troxler a été élu « meilleur DJ 2013 » par le magazine Mixmag et classé parmi les meilleurs DJs du monde par Resident Advisor. [©Luke Christopher]

La capitale ne manque pas d'endroits pour faire la fête. Trois soirées s'imposent pour danser toute la nuit ce week-end.

Etienne de Crécy au Faust

Etienne de Crécy est attendu au Faust ce vendredi pour un ego mix exclusif. Acteur incontournable de la scène électro française, le Dj et producteur lyonnais jouera essentiellement ses propres morceaux tirés de son projet After, une série de quatre EPs. Une soirée festive et électrique sous le pont Alexandre III.

Etienne de Crécy, le 12 janvier, Faust (7e). 

Seth Troxler au Terminal 7

Une programmation électrique avec vue panoramique sur tout Paris. Le Terminal 7 accueillera le producteur électro américain Seth Troxler, au dernier étage de son gratte-ciel. Mais ce n’est pas tout, d’autres artistes sont au programme avec notamment The Mekanism alias Damien Roussel, le jeune producteur parisien qui mixe depuis l’âge de 15 ans, et D’julz et les sons groovy et entrainant de son nouvel EP.

seth-troxler-luke_christopher.jpg

©Luke Christopher

Seth Troxler, le 13 janvier, Le Terminal 7 (92).

Jaun Atkins à la Concrete

C’est le lieu incontournable des nuits parisiennes. Installée sur les bords de la Seine, la péniche de La Concrete a prévu une soirée techno fulgurante. Aux platines, Juan Atkins, considéré comme l’un des piliers de la musique électronique, le jeune breton Valentin Voiron et sa musique des raves anglaise du début des années 1990, mais aussi Vc-118a et la prodige Myako.

concrete-paris.jpg

©Concrete

Soirée électro, le 13 janvier, La Concrete (12e).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles