La guinguette numérique EP7 ouvre ses portes à Paris

Le patio situé au deuxième niveau de l'EP7 peut être privatisé pour une soirée. [©David Boureau]

Installé en face du MK2 Bibliothèque, l'EP7 est nouveau lieu de vie culturel, gourmand et multimédia. Au programme, de la street-food, des tapas bistronomiques, un bar à cocktails et des soirées électro.

Avec sa façade de 133m2 équipée de douze écrans numériques, EP7 ne passe pas inaperçu dans le quartier. C’est une véritable galerie virtuelle où défilent des bons plans, les Djs à l’affiche, des œuvres graphiques et autres contenus culturels. A l’intérieur, l’expérience numérique se prolonge avec un écran interactif laissant libre cours à l’imagination dans un décor cubique, boisé et au design soigné. Erigé par Frédérique Magal et Christophe Pasquet et par le label Animal Records & Kitchen, ce projet hybride de 300m2 participe à la démocratisation de l'art.

img-1191.jpg

©Cnews Matin

Aux fourneaux, le chef Adrien Tran cuisine ses plats uniquement à base de produits frais et saisonniers, issus directement des producteurs. Le midi, les clients pourront déguster une street-food gourmande, pain garni façon kefta et son velouté courge butternut coco (13€) et le soir des tapas bistronomiques, avec à la carte, féta kalamata, salsa verde et noisette torréfiés (5€), kimchi, un mets fermenté coréen (6 €) ou encore une rillette de poulet fermier (6€). A consommer à l'intérieur, ou sur l'une des deux grandes terrasses à l'arrivée des beaux jours.

capture_decran_2018-02-27_a_17.png

©DR

A la nuit tombée, les Djs s'emparent des platines et l’espace se transforme en véritable boite de nuit, avec un dancefloor personnalisable à l'infini grâce à des panneaux amovibles. On retrouvera entre autres les membres du collectif électro et décalé Newtrack. Un étage au-dessus, le patio est pensé comme une terrasse fermée ouvrant sur un point de vue jusqu’à la Seine. Des cours de yoga seront organisés ainsi que d’autres activités variées donnant à cet « entre-deux » une identité ludique et festive.

img-1196.jpg

©Cnews Matin

Situé au dernier étage, le restaurant de l’EP7, entièrement vitré, accueille les clients midi et soir dans un cadre cosy. Curieux de toutes les aspirations culinaires, le chef a mis au point une carte qui varie selon les saisons et son humeur du jour. En ce moment est proposé un tataki de bonite au foin, poireau frit, crème de wasabi, et œuf de caille (11€) ou encore un quasi de veau, céleri rave en croûte de sel, girolles, raisin, et jus romarin (24 €). En dessert, la tarte sablée au mascarpone vanillé, fruits rouges et oxalis, une herbe réputée pour son goût acidulé (10 €), ravira les becs sucrés.

thibaud_larrieu-gibier.jpg

©Thibaud Larrieu-Gibier

EP7, 133, avenue de France (13e).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles