Papadoom Kitchen : le nouveau restaurant indien de la capitale

Il est possible de privatiser une salle pour des événements.[©DR]

Un nouveau concept généreux en couleurs et en saveurs. Situé entre Bourse et Grands Boulevards, Papadoom Kitchen est un lieu de vie gourmand et immersif qui invite les clients à découvrir une cuisine indienne à la fois contemporaine et authentique.

Adaptée à tous les palais, la carte de Papadoom Kitchen est placée sous le signe du partage et de la découverte. Comme à Bombay au bar à grillades, sous une verrière végétalisée, ou dans l’un des deux salons avec terrasse, l’établissement est une expérience polysensorielle qui s’étale sur 400m2. A l’intérieur, les clients découvriront une carte conviviale, version tapas à l’indienne au sein d’une ambiance indie-moderne.

papadoom-0079_bd.jpg

©DR

Pour commencer ce voyage gustatif, rien de tel que des shrimps et veg’pakoras, des beignets de crevettes et légumes de saison accompagnés d’une sauce au yaourt acidulée (7,5€), suivi d'un chiken byriani, un riz cuit à l’étouffé, poulet mariné au yaourt, oignons confits (13€). Côté cocktails, on peut opter pour un Indian mule à base de vodka, jus de citron vert, litchis, coriandre, et ginger beer (8€) ou encore le Bombay sunrise, au Bombay Sapphire, un gin léger et élégant issue d'une infusion à vapeur d'une dizaine de plantes différentes, Apérol, citron jaune et pamplemousse rose (9€).

Sous les yeux des clients, les cuisiniers préparent une sélection de brochettes et de naans, dans un four traditionnel en laiton. Parmi les grillades au choix, les gambas adarak, des gambas marinées et grillées aux épices douces (10€) et le lamb tikka, une brochette d’agneau parfumée à la coriandre et au cumin (9€). Et pour terminer le repas sur une touche rafraîchissante, on peut se laisser tenter par un kulfi, une glace traditionnelle indienne au yaourt de rose ou à la mangue-cardamome (6€).

img-1293.jpg

©Cnews matin

Après avoir emprunté un escalier où trônent des portraits de famille, on peut également se faire servir dans l’un des deux salons dotés chacun d’un balcon-patio végétalisé. Confortablement installé sur une banquette en velours ou un siège en rotin, la dégustation se fait dans un décor terracotta. Enfin, pour repartir les bras chargés de senteurs indiennes, une épicerie est à disposition des clients au fond du restaurant, dans une pièce presque tenue secrète.

unname.jpg

©DR

Papadoom Kitchen, 157, rue Montmartre (2e).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles