L'artiste Zenoy fête ses 30 ans de graffitis

Le writting apparaît en France au début des années 1980 grâce à la médiatisation de la culture hip-hop américaine.[©DR]

C’est une signature emblématique. Originaire de la banlieue ouest de Paris, le graffeur Zenoy est actif depuis 1988 dans l’univers du tag et fête cette année ses 30 ans de graffitis.

Cet héritier de la technique du writting, un art de la signature basé sur le travail de la lettre, s’est imposé dans le paysage urbain en fardant les murs de la capitale de ses traits incisifs aux couleurs explosives. Après avoir débuté sa pratique du graffiti et multiplié ses dessins dans les métros parisiens et sur les lignes de train, Zenoy n’a cessé de réinventer son style en harmonisant les formes et les couleurs de ses tags.

ink-war-1022x1024.jpg

©DR

Soucieux d’exprimer sa joie et sa gaité au plus grand nombre, il décide de se tourner vers un travail d’atelier en s’inscrivant petit à petit comme un véritable artiste contemporain. D’ailleurs, plusieurs de ses toiles sont exposées dans la galerie historique du graffeur, la galerie Ange Basso , au cœur du prestigieux quartier de Saint-Germain-des-Prés. Un lieu unique à Paris pour apprécier de visu le travail de l'artiste.

dsc_0011-1024x1024.jpg

©DR

Les amateurs du graffiti pourront également apercevoir à l’accueil de la chaîne Cnews, à Boulogne-Billancourt, le mur pour la Coupe du monde 2018 réalisé avec l’aide de l’artiste Jo Di Bona, l’inventeur du pop-graffiti. Une fresque à la gloire des futurs héros bleus de l'Equipe de France, que l'on retrouve tout au long des sujets Coupe du Monde traités par la chaîne.

mk1a3338_1.jpg

©C.Ronchin pour Cnews

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles