Un nouveau Ground Control investit les Champs-Élysées

Les travailleurs aux alentours peuvent commencer la journée avec viennoiseries, thés, cafés et jus frais au coffee-shop-disquaire. Les travailleurs aux alentours peuvent commencer la journée avec viennoiseries, thés, cafés et jus frais au coffee-shop-disquaire. [©Julie Limont / &SENS]

Un nouveau Ground Control vient d’ouvrir sur la mythique avenue des Champs-Elysée. C’est dans une galerie commerciale de 2000 m2, qui doit être refaite de fond en comble dans neuf mois, que ce nouveau spot a élu domicile. Un espace éphémère qui espère bien attirer les foules en mêlant convivialité, authenticité et produits du terroir. 

«Faire revenir les Parisiens sur les Champs-Élysées», c’est le nouveau défi que s’est lancé l’équipe de Ground Control, installée durablement dans un ancien entrepôt de la SNCF près de la Gare de Lyon après plusieurs éditions éphémères. L’équipe veut désormais montrer qu’il est possible de «créer un lieu de vie pour tous » et de consommer différemment sur «la plus belle avenue du monde» plus souvent envahie par des touristes que des parisiens.

cjulie_limont_-_portait_denis_legat_stephane_jego.jpg

Denis Legat (à gauche), codirecteur de la Lune Rousse, l'agence événementielle en charge des projets Ground Control et le chef Stéphane Jego (à droite). © Julie Limont / &SENS

Divisé en trois lieux de vie, ce Ground Control propose une cantine de 120 couverts, un coffee-shop-disquaire et une galerie d’art avec bar à vins à l’intérieur.

C’est le chef cuisinier Stéphane Jego, à la tête du restaurant parisien l’Ami Jean (7e) qui coordonne tous les plats préparés en cuisine. «On est sur une cuisine de rue, française et nomade » explique-t-il. Les produits sont issus de producteurs locaux comme «les craquelins de Saint-Malo», entreprise bretonne qui fabrique des petits pains soufflés traditionnels ou encore «la Sôcisse de Marseille», charcuterie artisanale de la cité phocéenne. Pour manger le midi et le soir, plusieurs choix s’offrent aux gens comme la soupe de maman philomène au parmesan à 12 € ou encore le cuisiné de veau, végétal à 15 € la portion. La formule déjeuner est à 18 €.

cjulie_limont_-_terrine_hure-groin-oreilles.jpg

© Julie Limont / &SENS

Le coffee-shop-disquaire, quant à lui, est ouvert dès 9h30 pour servir le petit-déjeuner avec viennoiseries, thés, cafés et jus frais. Pratique aussi pour les travailleurs du quartier ou pour ceux qui souhaitent se procurer un livre, un disque vinyle ou même un objet de décoration.

Enfin, la galerie d’art accueille des artistes contemporains engagés, confirmés ou émergents. « On veut organiser une exposition par mois dans cette galerie assez expérimentale » confie Fanny, sa responsable. Au programme en ce moment et jusqu’au 12 janvier : l’exposition « Bestiaire Collectif » qui réunit six artistes peintres et illustrateurs autour de la thématique des monstres. Un bar à l’intérieur permet de déguster des vins nature et du champagne. 

Ground Control des Champs au 26, avenue des Champs-Élysées, ouvert du mardi au samedi de 9h30 à minuit.

Vous aimerez aussi

Une cinquantaine de brasseurs sont attendus durant les trois jours.
événement Le mondial de la bière met à l'honneur la bière artisanale
Des têtes d'affiche sont attendus comme Thurston Moore, ancien guitariste et chanteur de Sonic Youth.
idées sorties 5 concerts à ne pas manquer au Beau Festival
food 5 cocktails de printemps à déguster

Ailleurs sur le web

Derniers articles