Daft Punk prépare une installation inédite pour l'expo Electro à la Philharmonie

Le duo casqué promet de dévoiler les secrets de fabrication de son clip Technologic. [DJ FALCON/Daft Trax]

Le duo électro, symbole de la French Touch, a fait du mystère sa seconde nature. En confirmant sa présence- à travers une installation inédite- à l'exposition Electro de la Philharmonie de Paris, Daft Punk renforce l'impatience autour de ce rendez-vous, qui ne manquait déjà pas d'arguments.

Intitulée «Electro : de Kraftwerk à Daft Punk», l'exposition, qui se tiendra du 9 avril au 11 août, promettait de voir apparaître d'une manière ou d'une autre ces deux acteurs phares de cette musique, née dans les années 1980 à Detroit et Chicago, en même temps que la disco déclinait.

Si le groupe de pionniers allemands gratifie la Philharmonie de trois concerts (11, 12, 13 juillet) et d'une série de vidéos en 3D avec son spatialisé, les français seront quant à eux visibles dans la section «Imaginaires et utopies» de l'exposition. De manière assez laconique, mais désormais officielle, l'institution parisienne du XIXe arrondissement de Paris précise ainsi que Daft Punk, «à travers une installation inédite inspirée de leur clip Technologic, met en abyme son univers de fiction, tout en levant le voile sur une partie de la fabrication de leur esthétique». 

Rapport Homme-machine, représentation de l'artiste en double technologique le plus souvent masqué, caractère abstrait et désincarné de ce genre musicale sont autant de thèmes qui seront abordés dans cette partie de l'exposition, dont le parcours générale est mis en musique par le DJ Laurent Garnier, à travers 11 compositions.

Les costumes, casques, écrans, mannequins et guitares visibles dans le clip sorti en 2005 sur l'album Human After All seront donc bien présents, et leur symbolique explicitée. Outre la paire Tomas Bangalter/Guy-Manuel de Homem-Christo, le public pourra apprécier le «Studio imaginaire» de Jean-Michel Jarre, composé de quelques merveilles de synthétiseurs issus de sa collection, mais aussi des concerts, comme celui d'Etienne de Crécy le samedi 13 avril, et des conférences-débats, notamment celle du pionnier Jeff Mills, le mardi 9 avril.

Exposition Electro, Philharmonie de Paris, 9 avril-11 août 2019.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles