Les one man shows à voir au printemps 2019

Fary de retour sur scène avec son deuxième one man «Hexagone». [Julien Weber]

Envie de rire ? Entre nouveau spectacle, one man en lice pour les Molières ou jeunes talents qui montent, ces humoristes ne manqueront pas d'égayer les soirées printanières.

Qu'il s'agisse de pur stand-up, de show délicieusement féministe et d'histoires totalement absurdes... chacun dans leur style, ces spectacles sauront trouver leur public. 

Fary reprend son deuxième one man «Hexagone» au théâtre Rond-Point 

Fary cultive son style. Alors qu’il a rempli l’Accorhotels Arena le 1er mars dernier avec son deuxième one man show - Hexagone -, le jeune homme de 27 ans poursuit l’aventure au théâtre du Rond-Point. Jusqu’au 24 mai, ce styliste du rire, a qui il a suffi d’un spectacle – Fary is the new black - pour devenir incontournable dans le paysage humoristique français, y reprend son solo co-écrit avec Jason Brokerss et mis en scène par Kader Aoun. Un spectacle dans la pure tradition du stand-up créé en octobre 2018 dans lequel il s’interroge sur la notion d’identité. «Je parle de mon rapport à la France et de la relation que l’on a tous à notre identité. Je me questionne sur le lien que j’ai ou dois avoir à mon pays, sur ce qui fait de moi un français» note-t-il. Autant de thématiques qu’il traite évidemment de son humour efficace, étrillant aussi bien Eric Zemmour que livrant tout un tas d’anecdotes personnelles sur les voyages, son éducation et ses parents. 

Jusqu’au 24 mai, Fary Hexagone, Théâtre du Rond-Point, Paris 8e.Puis du 1er au 15 juin au théâtre Libre Le comedia, Paris.

Nommée au Molière de l’humour 2019, Caroline Vigneaux croque la pomme et c'est mordant

Qui a dit que les féministes n’avaient pas d’humour ? Certainement pas Caroline Vigneaux, nommée au Molière de l’humour cette année face à Blanche Gardin, Florence Foresti et Michèle Bernier, qui signe avec « Caroline vigneaux croque la pomme » un troisième one man résolument féministe et terriblement drôle. L’occasion pour cette ex-avocate, venue au one man en 2008, de remonter le temps d’Adam et Eve à aujourd’hui et de décrypter, textes de loi résolument cocasses à l’appui, le long chemin parcouru par la gent féminine pour faire valoir leurs droits. Un passage irrésistible qui vaut à lui seul le détour. S’y ajoute une série de sketchs dans lesquels cette véritable show girl titille sans complexe les hommes et les femmes ainsi qu’un savoureux clin d’œil à son ancien métier. Le rire est définitivement son affaire.    

Jusqu’au 8 juin, «Caroline Vigneaux croque la pomme», Grand Point-Virgule, puis du 20 au 22 juin à Bobino, Paris.  

Une bonne soirée avec Kyan Khojandi 

Découvert trentenaire chômeur et célibataire dans Bref, Kyan Khojandi présente actuellement son troisième one man à l’Européen. Après l’excellent « Pulsions » donné en 2016, il s’emploie cette fois à faire le récit de la meilleure soirée de sa vie, commencée comme toujours avec lui de la façon la plus banale qui soit avant de prendre des airs d’épopée moderne, évidemment débridée et loufoque. Une narration à tiroirs qui le conduira par des chemins de traverse drôles, décalés, intimes et efficaces. Un show inscrit dans son époque, toujours co-écrit avec son compère Bruno Muschio alias Navo, qui n'est pas sans rappeller à certains égards la mini série qui a lancé sa carrière.  

Jusqu’au 29 juin, Une bonne soirée avec Kyan Khojandi, L’Européen, Paris. 

Les histoires dingues d’Alexis le Rossignol 

Cet ovni a fait sensation en juin dernier à l’occasion de la soirée Le Point virgule fait l’Olympia. En jean noir, veste noire et paré de son sac à dos, il y égrenait avec nonchalance ses vicissitudes du quotidien.  De la recette du rouleau de jambon à la macédoine en passant par sa conception d’Erasmus, son expérience au Mexique, sa vision des courses pour en arriver à la tectonique des plaques, de digressions en digressions, il a l’art de sublimer le quotidien de son humour délicieusement absurde. Un style bien à lui qui lui a permis de décrocher le Prix SACD au Festival de Paris en 2017 et plus récemment d’intégrer la bande de  Nagui sur France Inter. Son spectacle est a découvrir tous les samedis à partir du 18 mai au Point Virgule. 

Les samedis, à partir du 18 mai, Alexis le Rossignol, Point Virgule, Paris.

Charles Nouveau : deux spectacles au choix 

Coup double pour Charles Nouveau. Et pour cause, ce n’est pas un, mais deux spectacles que propose l’humoriste, lui aussi découvert en juin dernier dans le cadre de Le Point-virgule fait l’Olympia.  S’il est à l’affiche du Palais des glaces avec « Joie de vivre », un seul en scène dans lequel ce suisse livre ses propres expériences, ce passionné de ballon rond présente également un one man 100 % foot au Point-Virgule. Baptisé « Hors jeu », il y tacle gentiment le sport préféré des français et rassemble à travers de nombreux sujets - les joueurs, les salaires mais aussi le racisme dans le foot - les adeptes du ballon comme ceux qui ne s’y intéressent pas. 

Jusqu'au 30 juin Hors jeu, Point Virgule et jusqu'au 25 juin, Joie de vivre, Palais des glaces, Paris. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles