Viktoria Modesta, artiste futuriste unijambiste, est la nouvelle guest du Crazy Horse

La jeune femme évoluera seule et entourée des danseuses du Crazy du 3 au 6 juin prochain. [[email protected]]

Après Dita von Teese, Conchita Wurst, Clotilde Courau, Pamela Anderson et plus récemment Chantal Thomass, le Crazy Horse invite Viktoria Modesta à s’approprier l’univers du célèbre cabaret parisien pour une série de dates en juin.

La chanteuse, compositrice, performeuse et mannequin britannique unijambiste sera la nouvelle muse du Crazy Horse, du 3 au 16 juin prochain. La trentenaire à l’univers futuriste et innovant, qui a 20 ans a choisi, après plusieurs opérations de la jambe, de subir une amputation sous le genou pour préserver sa santé, y présentera pour 29 représentations son Bionic Showgirl. 

Un spectacle qui sublime la différence pour en faire une force, porté par une icône inspirante. Loin des stéréotypes sur le handicap, Viktoria Modesta transforme son corps en œuvre d’art, affichant des prothèses high-tech incroyables. 

Un courage et une créativité qui ont séduit la directrice du Crazy Horse, Andrée Deissenberg. «J’ai été fascinée par l’incroyable volonté et l’univers créatif de Viktoria. La manière dont elle a pris en main son destin et transformé sa vie en performance artistique globale est épatante» souligne-t-elle. 

Avec cette nouvelle création, Viktoria Modesta et le Crazy Horse donneront à voir une approche de la femme et de la féminité résolument modernes. Celle d’une femme maître de son destin, qu’elle avait déjà défendue dans son clip viral «Prototype», sorti fin 2014.  

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles