Le Bateau phare inaugure sa terrasse inspirée du voyage

Sly Johnson, à l'univers soul et jazz, chantera régulièrement sur la terrasse. Sly Johnson, à l'univers soul et jazz, chantera régulièrement sur la terrasse. [© Manu Movies]

Le célèbre bateau rouge, ancienne salle de concerts mythique (Batofar), amarré aux pieds de la Bibliothèque François Mitterand (13 e) rouvrira au public en fin d'année avec un nouveau concept porté sur le voyage. En guise de préambule, ses nouveaux propriétaires viennent d'ouvrir une terrasse à quai de 350 m2 pour 180 personnes avec un restaurant chic, un bar à cocktails, vins et bières artisanales, des coins salons mais aussi des concerts ponctuels de jazz et de funk.

Cyril, Vincent et Vlassia, les trois repreneurs de l'embarquation, rebaptisée Bateau Phare Osprey, ouvrent jusqu'à octobre prochain une terrasse qui associe à la fois voyage sonore et gustatif.

bateau_phare2_5cfa98c903de6.jpg

© Manu Movies

Dans l'espace restaurant au design chic et industriel, un chef guadeloupéen, passé par des restaurants de luxe, prépare des plats exotiques pour près de cent couverts, le midi et le soir. Accras de morue à la sauce créole (6 euros) ou tartare de thon fumé au guacamole (8 euros), les visiteurs retrouvent en bouche des saveurs créoles et mexicaines. Côté desserts, ils peuvent opter pour la salade de fraises avec des perles du Japon coco citron vert (6 euros) ou encore des glaces artisanales à la mangue et coco (6 euros). Pour ceux qui ont un creux dans l'après-midi, des tapas sont au menu. 

bateauphare_6_5cfa985c940b0.jpg

© Manu Movies

Pour accompagner cette carte gastronomique, un bar fait face au restaurant et propose des bières artisanales de la brasserie Deck & Donohue comme la «Indigo IPA»(dès 5 euros) et «La Clem's» (dès 4,50 euros), une bière fruitée entre pêche blanche, pastèque et fruit de la passion. Mais aussi des cocktails à l'instar du «Beijo de Genièvre» (12 euros), un gin infusé au basilic et rosé Brésilien et des vins blancs et rouges (entre 4 et 6,50 euros) d'Afrique du Sud ou encore d'Espagne. 

Côté ambiance, les amateurs de jazz et de funk vont être ravis puisque le chanteur Sly Johnson viendra donner des concerts ponctuels en terrasse «tous les 15 jours» selon Cyril Michel, le repreneur principal du lieu, et lui même saxophoniste.

Des poufs, transats et des coins salons avec banquettes sont aussi installés en bordure pour profiter du soleil. 

Le Bateau Phare, 11, quai François Mauriac Paris, 13e. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles