Fary inaugurera fin novembre son comedy club, le «Madame Sarfati»

[Julien Weber] Le Madame Sarfati, dont le design a été conçu par le street artiste JR, ouvrira ses portes le 27 novembre prochain, dans le 1er arrondissement de Paris.

Comme une suite logique à son parcours fulgurant, l’humoriste de 28 ans se lance dans un nouveau projet et s’apprête à inaugurer fin novembre son comedy club. Une nouvelle étape pour Fary. Le lieu baptisé Madame Sarfati en hommage à Elie Kakou, premier artiste à avoir donné envie à Fary de faire de la scène, prendra ses quartiers dans le 1er arrondissement de Paris.

Après le Barbès comedy Club de Shirley Souagnon, inauguré en octobre dernier, la Capitale accueille donc une nouvelle salle. Car ce n’est pas, selon les propos de Fary, « son » comedy club mais « un » comedy club, qui sera inauguré le 27 novembre prochain, au 49 rue Berger. Un nouveau lieu «qui réussira grâce aux talents qui s'y produiront», dont l’ambition est de « proposer une maison d’artistes qui réunira des talents confirmés, sans considération de genres humoristiques. L’idée est de casser les codes, car au final on fait tous de l’humour » poursuit-il.  

Cet espace de 420 m2, réparti à terme sur trois niveaux, sera doté d’une salle d’une centaine de places. Et pas des moindre.   

Un lieu classé œuvre d’art 

Fary qui n’aime rien moins que se démarquer surprend une fois de plus avec une collaboration de renom. Le design du Madame Sarfati est signé par l’artiste JR et donc classé œuvre d’art. « C’est une brillante idée de Paolin Pascot, mon associé. Il se trouve que son petit frère Panayotis Pascot connaissait JR. Grâce à lui la rencontre a pu se faire », note Fary, avant d’ajouter « Les artistes vont jouer dans l’œuvre de JR. » La salle de spectacle a ainsi été faite en récup de zinc. En bas les toits de Paris, en haut des constructions new yorkaises.   

Trois sessions par soir 

Dans ce cocon qui compte bien donner encore un peu plus de cachet au stand-up, trois sessions d’une heure et demie seront proposées par soir, à 19 h, 21 h et 23 h. Chaque plateau réunira quatre artistes confirmés présentés par un MC. « Ce ne seront pas des jeunes talents mais des artistes qui ont déjà leur spectacle, mais que les médias ne connaissent pas forcément » souligne Fary.

Des artistes qui ne seront d’ailleurs pas rémunérés au chapeau, comme souvent lors de scènes ouvertes, mais au cachet. Les billets seront vendus entre 16 et 19 euros pour le moment. Un tarif fixe dont l'objectif est de souligner que le stand-up est une affaire sérieuse, un art à part entière, joué par des professionnels, comme en témoigne d’ailleurs le teaser créé spécialement pour l’occasion. 

Comme aux Etats-Unis, la programmation sera connue au dernier moment, mais il se murmure déjà que Roman Frayssinet, Djimo, Jason Brokers, Panayotis Pascot, Fadily Camara, Hakim Jemili, Lenny M’Bounga pourraient bien s’y produire et partager avec le public aussi bien un extrait de leur specatcle comme de véritables moments de création. 

À suivre aussi

Séries «Ramy», la série à ne surtout pas manquer sur Starzplay
humour Mathieu Madénian dresse un portrait de famille drôle et tendre pour son nouveau one man show
Spectacle Grève du 5 décembre : Tape Face joue gratuitement son spectacle ce jeudi

Ailleurs sur le web

Derniers articles