Le mime Tape Face, révélé dans America's got talent, assure le show à Paris

Tape Face assure le show sur la scène de Bobino jusqu'au 5 janvier. [Tape Face]

Révélé dans l’émission «America’s got talent» en 2016, le mime néo-zélandais Tape Face dévoile pour la première fois en France son univers fantasque sur la scène de Bobino, jusqu’en janvier.

Toujours affublé d'un large scotch noir lui recouvrant la bouche, sur scène il ne dit pas un mot. Mais avec ses grandes billes soulignées d’un trait noir emprunté à Marilyn Manson, son regard ultra expressif et sa sacoche, dont il sort tout un tas d’accessoires et ne se départit jamais, Tape Face crée un univers bien à lui.

L’artiste au look rock, qui s’avoue plus proche de Buster Keaton que de Charlie Chaplin, enchaîne les saynètes avec espièglerie. A cheval entre le mime et le clown, il revisite ces deux disciplines avec modernité, puisant notamment dans les titres des années 1980-1990 - des tubes de Michael Jackson à l'énergique «99 red Ballons» repris par Goldfingers - pour nourrir son univers.

Dans un décor fait de bric et de broc, il n'hésite pas, par exemple à rejouer la scène mythique du film «Ghost», orchestrer une chorégraphie cocasse sur «Blame it on the boogie» des Jackson five, comme improviser une séance de golf surprenante, se faire dresseur de lion, imaginer une course hippique épique ou jouer les toreros, faisant toujours un pas de côté pour provoquer le rire. 

Proche du public, tout au long de ce spectacle d’une heure, il pioche dans la salle des partenaires de jeu qu’il titillera dans un esprit bon enfant, faisant appel au nôtre pour rire de son monde fantasque.

Tape Face, jusqu’au 5 janvier, Bobino, Paris. 

À suivre aussi

Spectacle Grève du 5 décembre : Tape Face joue gratuitement son spectacle ce jeudi
humour Gad Elmaleh annonce son retour sur scène en 2020 avec un nouveau one man
idées sortie «Les nomades arrivent» : le nouveau spectacle festif et coloré du Cirque Romanès

Ailleurs sur le web

Derniers articles