Le cambrioleur laisse son ADN... sur un noyau de cerise

Un cambrioleur a été interpellé et mis en examen vendredi dans l'Yonne après avoir été confondu grâce à son ADN laissé sur un noyau de cerise sur les lieux d'un cambriolage commis en mai 2011, a-t-on appris lundi auprès du parquet d'Auxerre.[AFP/Archives]

Un cambrioleur a été interpellé et mis en examen vendredi dans l'Yonne après avoir été confondu grâce à son ADN laissé sur un noyau de cerise sur les lieux d'un cambriolage commis en mai 2011, a-t-on appris lundi auprès du parquet d'Auxerre.

Cet homme et son complice, tous deux de nationalité géorgienne, résidant dans l'Yonne et sans emploi, sont suspectés d'avoir commis des cambriolages en France et en Suisse, indique-t-on de même source.

L'analyse ADN des prélèvements sur le noyau de cerise, retrouvé sur les lieux d'un cambriolage dans l'Yonne en mai 2011, a permis d'identifier un des deux hommes. Lui et son complice ont été interpellés jeudi dans le département.

Lors des perquisitions, "81 bijoux provenant manifestement de cambriolages commis sur l'ensemble du territoire national et en Suisse" ont été saisis, selon le parquet.

Afin de déterminer l'origine des bijoux, une information judiciaire a été ouverte.

Les deux hommes ont été mis en examen et incarcérés vendredi soir.

À suivre aussi

Scandale Avant sa mort, Jeffrey Epstein avait placé 577 millions de dollars dans un fonds
Enquête Le mystère plane autour de la défenestration d’une ado fugueuse
Italie Simon Gautier : l'autopsie atteste d'une mort rapide, une enquête ouverte pour «homicide involontaire»

Ailleurs sur le web

Derniers articles