Etouffée par un poulpe vivant: le crime était presque parfait

La police de Corée du Sud a arrêté un homme soupçonné d'avoir assassiné sa petite amie, dont la mort avait été dans un premier temps attribuée à un étouffement alors qu'elle dégustait un petit poulpe vivant, un mets prisé dans ce pays, a indiqué mardi la justice.[AFP/Archives]

La police de Corée du Sud a arrêté un homme soupçonné d'avoir assassiné sa petite amie, dont la mort avait été dans un premier temps attribuée à un étouffement alors qu'elle dégustait un petit poulpe vivant, un mets prisé dans ce pays, a indiqué mardi la justice.

Au terme d'une enquête de plusieurs mois, le suspect, identifié seulement sous le nom de Kim, a été arrêté pour meurtre vendredi dernier, a précisé à l'AFP Lee Geon-Tae, procureur de la ville de Incheon, dans la banlieue ouest de Séoul.

"Il rejette l'accusation (...) mais nous pensons avoir suffisamment de preuves contre lui", a ajouté le procureur.

Le suspect, âgé aujourd'hui de 31 ans, s'était rendu dans un motel de Incheon avec sa petite amie en avril 2010, après avoir acheté deux petits poulpes vivants dans un restaurant des alentours.

Peu après, il avait appelé la réception pour dire que sa compagne, Yoon, s'était évanouie et qu'elle ne respirait plus, après avoir mangé un des mollusques marins.

Transportée à l'hôpital, elle était morte seize jours plus tard.

Une tentacule avait été retrouvée coincée dans sa gorge et la mort de la jeune femme de 24 ans avait été attribuée à une suffocation. Le corps avait été incinéré.

Mais le père de la victime a découvert qu'elle avait signé une assurance vie, pour 200 millions de wons (133.300 euros) au profit de son compagnon, une semaine avant son décès. Une enquête a alors été rouverte.

La police soupçonne le suspect d'avoir étouffé sa compagne avec la tentacule de la pieuvre, ou avec un oreiller.

Le Nakji est un petit poulpe que l'on trouve dans les eaux coréennes et chinoises. Il se déguste en Corée du Sud entier ou découpé, avec les morceaux qui se tortillent dans l'assiette.

Vous aimerez aussi

Le prince Harry et l'actrice américaine Meghan Markle se marieront en mai à Windsor.
Calendrier Les 10 événements de 2018
Le ministre sud-coréen de l'Unification Cho Myoung-gyon et son homologue nord-coréen Ri Son Gwon se rencontrent à Panmunjom dans la zone démilitarisée, le 1er juin 2018 [Handout / South Korean Unification Ministry/AFP/Archives]
Diplomatie Les deux Corées ouvrent leur bureau de liaison conjoint dans le Nord
Kim Jong-un et Moon Jae-in lors de leur seconde rencontre, en mai, à Panmunjom
Asie Corée : une fragile détente

Ailleurs sur le web

Derniers articles