Le criminel "Lacoste" torturait ses rivaux avec... des crocodiles

Un crocodile Un crocodile. (Illustration)[AFP]

Un trafiquant de drogue brésilien répondant au surnom de "Lacoste" élevait deux bébés crocodiles dans une favela de Rio pour torturer ses rivaux, a rapporté la police mercredi.

"Il se servait des deux bébés crocodiles pour intimider ses ennemis et les maltraiter tout comme les trafiquants qui n'obéissaient pas à ses ordres", a déclaré à la presse le policier militaire Ivan Blaz, du Bataillon d'opérations spéciales (Bope).

Les animaux se trouvaient dans la maison de Wallace de Brito, alias "Lacoste", 25 ans, le chef du trafic de drogue de la favela Morro da Serrinha dans la zone nord de Rio. "Lacoste", qui doit ce surnom pour son penchant pour les crocodiles, animal du logo de la marque française de vêtements, a réussi à prendre la fuite mardi lors d'une opération policière destinée à le capturer.

La police offre une récompense de 500 dollars pour toute information sur ledit "Lacoste", selon le quotidien O Dia de mercredi.

Durant l'opération du Bope, qui a opposé trafiquants et policiers, cinq présumés criminels ont été tués et cinq suspects arrêtés. Onze armes à feu et des munitions ainsi que de la drogue ont également été saisis.

Depuis 2008, les autorités de l'Etat de Rio, un des plus violents du pays, ont entrepris de reprendre le contrôle des principales favelas aux mains des trafiquants pour assurer la sécurité de la ville en vue de la Coupe du monde de football de 2014 et des Jeux Olympiques de 2016.

Vous aimerez aussi

Amazonie : un survivant aborigène découvert dans la forêt brésilienne
Brésil Amazonie : le dernier survivant d'une tribu autochtone découvert dans la forêt brésilienne
Brésil: Tragique accident de la route
Sécurité routière Brésil : au moins 8 morts dans un tragique accident de la route
Histoire 1966, l'année où l'on a volé la Coupe du Monde

Ailleurs sur le web

Derniers articles