Des plants de cannabis avec des fleurs en tissu pour passer inaperçus

Deux colocataires de Limoges ont été interpellés mardi matin, après la découverte de treize plants de cannabis sur leur balcon, qu'ils avaient tenté de rendre discrets en y cousant des fleurettes en tissu bleu, a-t-on appris de source policière. [GETTY IMAGES NORTH AMERICA] Deux colocataires de Limoges ont été interpellés mardi matin, après la découverte de treize plants de cannabis sur leur balcon, qu'ils avaient tenté de rendre discrets en y cousant des fleurettes en tissu bleu, a-t-on appris de source policière. [GETTY IMAGES NORTH AMERICA]

Deux colocataires de Limoges ont été interpellés mardi matin, après la découverte de treize plants de cannabis sur leur balcon, qu'ils avaient tenté de rendre discrets en y cousant des fleurettes en tissu bleu, a-t-on appris de source policière.

Les maîtres-chiens du commissariat central de Limoges n'y avaient pas vu, eux, que du feu. Leurs animaux spécialement entraînés, passant aux abords de l'immeuble de la cité Raoul-Dautry, avaient en effet été attirés.

Des policiers, voyant les plantes aux jolies clochettes bleutées, avaient donc décidé de vérifier et appelé à la rescousse leurs collègues du service des stupéfiants qui se sont présentés sur place mardi matin.

Ils ont découvert treize plants de cannabis d'au moins 1,60 m de haut chacun, décorés de fleurs en tissu, confectionnées à la main.

Dans l'appartement, les policiers ont aussi découvert 24 grammes de résine de cannabis.

Les deux colocataires, une femme de 28 ans et un homme de 27 ans, connus de la police pour des affaires de stupéfiants et déjà condamnés solidairement pour des faits similaires, ont reconnu les faits sans difficulté.

La jeune femme, qui a expliqué avoir eu l'idée de confectionner les fleurs a par ailleurs assumé seule la détention des 24 grammes de résine de cannabis trouvés lors de la perquisition.

En récidive légale, ils comparaîtront tous deux pour "détention, acquisition transport et offre à titre gratuit de stupéfiants", selon la procédure de reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) le 14 novembre.

Vous aimerez aussi

Costa Rica : Une importante saisie de drogue en mer
Cocaïne Costa Rica : importante saisie de drogue en mer
Santé Le protoxyde d'azote, la nouvelle drogue des jeunes
Drogue La Géorgie légalise l'usage personnel du cannabis

Ailleurs sur le web

Derniers articles