Le service de vélos en libre service tourne au fiasco

Un cycliste à Stockholm [Olivier Morin / AFP/Archives] Un cycliste à Stockholm [Olivier Morin / AFP/Archives]

Une ville de Suède qui a lancé un service de vélos en libre service a vu l'expérience tourner au fiasco, avec près de la moitié des bicyclettes volées, a révélé la municipalité vendredi.

Alors qu'Örebro (137.000 habitants) avait mis à disposition gratuitement à partir de mai 110 vélos violets, il n'en reste plus qu'une soixantaine, a indiqué le responsable du projet, Eric Poignant, à la radio publique SR.

La grosse faille du système, selon lui: les usagers pouvaient choisir de signer un contrat écrit leur permettant d'emprunter pendant une journée autant de vélos qu'ils voulaient, et pour ceux-là aucun système électronique d'identification de leurs emprunts n'était prévu.

Les voleurs sont donc aujourd'hui impossibles à identifier. "C'est malheureux", a-t-il déploré.

Vous aimerez aussi

Jean-Claude Arnault quitte le tribunal au premier jour de son procès en appel à Stockholm, le 12 novembre 2018 [Jonathan NACKSTRAND / AFP]
Justice Scandale Nobel : un Français condamné pour viol demande son acquittement en appel
Insolite Le musée des «aliments dégoûtants» a ouvert en Suède
Suède Une fillette de 8 ans découvre une épée millénaire dans un lac

Ailleurs sur le web

Derniers articles