Dordogne: le chien appuie sur la gâchette, le chasseur perd la main

Un chasseur, son fusil et son chien [Philippe Huguen / AFP/Archives] Un chasseur, son fusil et son chien [Philippe Huguen / AFP/Archives]

Un Périgourdin de 55 ans a dû être amputé de la main droite à la suite d'un accident de chasse peu banal dimanche, son jeune chien ayant appuyé sur la gâchette du fusil en voulant "faire un câlin" à son maître, a-t-on appris lundi auprès de la gendarmerie et de l'interessé.

L'homme participait dimanche matin comme rabatteur à une battue au chevreuil près de Saint-Michel-de-Double, dans l'ouest de la Dordogne, lorsque deux de ses chiens, de sang Bleu de Gascogne, sont partis vers un chevreuil.

Le troisième chien, plus jeune, que son propriétaire sortait pour l'entraîner à la chasse, est resté près de lui.

Puis "il s'est jeté sur moi, pour me faire un câlin, quoi", a raconté l'infortuné chasseur sur France Bleu Périgord. "En se jetant, il a posé la patte sur le fusil" et le coup est parti.

Grièvement blessé à la main droite, l'homme a été transporté en hélicoptère au Centre hospitalier régional de Bordeaux, où l'amputation n'a pu être évitée.

Le chasseur a assuré qu'il n'en voulait "pas du tout" à son fidèle compagnon. "Ce n'est pas la faute du chien. Et il est adorable! Je n'avais qu'à laisser la sécurité (sur le fusil), c'est tout".

À suivre aussi

Les policiers cherchent encore à déterminer les circonstances exactes des décès.
armes à feu Un garçon de 4 ans abattu par son frère de 5 ans au Texas
Chaque année, le mois du mouharram - le premier du calendrier musulman, l'un des plus importants - est une période de deuil pour les musulmans.
Inde Un homme s'égorge par accident lors d'un rite chiite
Faits divers Pays-Bas : une voiture de course fonce dans le public et fait plusieurs blessés

Ailleurs sur le web

Derniers articles