Des femmes et de l'alcool lors d'un anniversaire en prison

Un bien belle fête d'anniversaire pour un détenu péruvien.[Capture d'écran Youtube / Americano TV]

Julio Rubio Roldan se souviendra longtemps de son anniversaire fêté dans la prison de San Juan de Lurigancho (Pérou) le 10 novembre dernier. Le directeur de la prison aussi, qui a été démis de ses fonctions lundi pour avoir autorisé une telle fête. 

Bonne ambiance, compagnie féminine, et deux orchestres. Une belle fête d’anniversaire pour ce détenu emprisonné depuis 1998 pour enlèvement avec circonstances aggravantes. A ses côtés pour célébrer l'évènement, quelques codétenus, dont certains condamnés pour assassinat.

Une vidéo diffusée par la chaîne locale, Americo TV, révèle les réjouissances.

Le reportage trahit la fête clandestine. Mis au courant, le vice-président des institutions pénitentiaire, Julio Maga, destitue le directeur de la prison, ainsi que l’ensemble du personnel présent le jour de la fête. « Ce sont des fonctionnaires corrompus et mafieux, c’est un scandale que nous n’allons pas tolérer » déclare-t-il.

Le Premier ministre péruvien, Juan Jimenez, a déclaré à son tour que « les sanctions le plus sévères seraient prises envers les fonctionnaires impliqués », car la prison « est un lieu de discipline et non de loisir ».   

Les détenus ayant organisé ce petit rassemblement ont été transférés vers un autre établissement pénitentiaire. 

À suivre aussi

Drame Pérou : deux adolescents employés chez McDonald’s meurent électrocutés
Evo Morales, qui s'est dit menacé, était à bord d'un avion militaire mexicain dans la nuit de lundi à mardi pour rejoindre le Mexique où il a obtenu l'asile.
Politique Bolivie : Evo Morales a fui son pays pour le Mexique
Archéologie L'emplacement du Machu Picchu n'aurait pas été choisi par hasard

Ailleurs sur le web

Derniers articles