Le camion des pompiers trop gros pour Montcuq

Un sapeur-pompier [Dominique Faget / AFP/Archives] Un sapeur-pompier [Dominique Faget / AFP/Archives]

A Montcuq, petite commune du sud-ouest aux ruelles étroites, les pompiers trouvent leur nouveau camion trop grand. Ils regrettent leurs anciens véhicules qu'ils jugent mieux adaptés à leurs besoins.

"Dans certains quartiers, nous ne pourrons pas passer et il faudra dérouler les tuyaux pour accéder au lieu de l'incendie", ont expliqué les pompiers locaux au quotidien régional la Dépêche du Midi, qui révèle l'affaire.

Ces pompiers "sont pour la plupart bénévoles mais savent de quoi ils parlent", indique à l'AFP le maire, Yves Lagarde. Leurs doléances sont "assez sévères", ajoute-t-il, précisant: "Les élus du canton ne sont pas très satisfaits, ils ont l'impression d'avoir été mis devant le fait accompli".

Le nouveau véhicule, mixte tous terrains, utilisable contre les feux de forêt comme les incendies urbains, a une taille de 7,70 mètres de long pour 2,55 m de large et 3,40 de haut, selon le journal. Son prix est de "250.000 euros", précise le maire.

"Alors qu'auparavant trois interventions simultanées étaient possibles, nous ne pourrons plus en réaliser qu'une seule à la fois et encore, si le véhicule n'est pas parti en renfort sur un autre secteur", a déploré le chef de centre de secours cité par la Dépêche, Jean-François Fermy.

Au centre opérationnel départemental incendie et secours du département du Lot, un responsable interrogé par l'AFP relativise : "Certains préfèrent avoir deux véhicules plutôt qu'un seul, mais les petits véhicules sont vieux, celui qui arrive n'est pas plus encombrant que tous les nouveaux modèles".

 

> On se souvient du célèbre reportage de Daniel Prevost pour le "Petit rapporteur", qui avait rendu les "petites ruelles de Montcuq" célèbres.

Montcuq - Daniel Prevost par Shadoko

 

Et toujours sur DirectMatin.fr : 

Ivre, il vole le camion des pompiers

Un camion de pompiers tombé dans la Seine

À suivre aussi

L’Ange Bleu n’a rien à envier au cabaret parisien
Divertissement L’Ange Bleu n’a rien à envier au cabaret parisien
épidémie Un vaccin contre la grippe aviaire ?
Intempéries Tempête Bruno : le point sur les régions touchées

Ailleurs sur le web

Derniers articles