Les Chinois copient même les canards en plastique géants

Un canard en plastique géant, oeuvre de l'artiste néerlandais Florentijn Hofman, le 2 mai 2013 dans le port de Hong Kong [Philippe Lopez / AFP/Archives] Un canard en plastique géant, oeuvre de l'artiste néerlandais Florentijn Hofman, le 2 mai 2013 dans le port de Hong Kong [Philippe Lopez / AFP/Archives]

La présence dans le port de Hong Kong d'un canard en plastique géant, oeuvre de l'artiste néerlandais Florentijn Hofman, n'est pas passée inaperçue en Chine continentale où deux copies du palmipède gonflable ont été mises à l'eau à quelques heures d'intervalle.

La première a été lancée vendredi dans la mégapole de Tianjin (nord). Sa fabrication a été financée par un promoteur immobilier, a rapporté samedi le quotidien Global Times.

Un autre canard géant a été gonflé puis mis à l'eau samedi matin dans la grande ville de Wuhan (centre), a indiqué le quotidien du Yangtsé dans un microblog.

Ces deux copies de l'installation de Florentijn Hofman sont toutefois moins grandes que l'original, qui dépasse 16 mètres de hauteur.

Depuis qu'il a été remorqué le 2 mai dans le port de Hong Kong, le canard jaune de l'artiste néerlandais a remporté un vif succès.

Des milliers de Hongkongais et de touristes se sont déplacés pour le voir et ils ont été tout aussi nombreux à s'inquiéter lorsque le canard, qui prenait l'eau, a dû être dégonflé près d'une semaine pour maintenance.

Depuis 2007 le célèbre canard géant, reproduction fidèle du jouet de bain classique, a barboté dans une douzaine de grandes villes, notamment en Europe, au Brésil et en Australie.

Vous aimerez aussi

Volley-ball France - Chine, championnat du monde 2018 : à quelle heure et sur quelle chaîne ?
Jack Ma, cofondateur du géant chinois Alibaba, va prendre sa retraite
portrait La folle ascension du fondateur d’Alibaba, de professeur d’anglais à homme le plus riche de Chine
retraite L’homme le plus riche de Chine prend sa retraite à l’âge de 54 ans

Ailleurs sur le web

Derniers articles