Condamné pour avoir recueilli un chat

Illustration. Illustration. [ARCHIVES AFP]

Un homme a adopté un chat qu'il a recueilli sans en avertir les autorités. Une erreur, puisqu'il a été condamné à une amende.

Un Suisse du village de La Côte vaudoise (canton de Vaud) a découvert en décembre dernier une petite chatte qui semblait perdue. L'animal ne portait ni collier, ni signe permettant de l'identifier et l'homme a décidé de garder le chat chez lui, le nourrissant et l'hébergeant. Mais le bon Samaritain aurait du prévenir les autorités de sa découverte animale.

Car le vrai maître du félin s'est mis en quête de son animal de compagnie et a fait part de la disparition de la chatte aux autorités. Il a même suggéré le nom de celui qui selon lui aurait recueilli l'animal. Et le propriétaire du chat a vu juste puisque les forces de l'ordre ont finalement reçu l'ordre du procureur afin d'intervenir et ils ont découvert la chatte dans sa nouvelle maison.

A leur arrivée dans la maison, les enquêteurs ont retrouvé le chat mais aussi une vingtaine de grammes de cannabis.

Sept mois plus tard, "l'enleveur de chat" a été jugé et condamné à payer une amende de 500 francs suisses (environ 405 euros) et les frais de justice pour 450 francs suisses (365 euros). L'homme qui avait recueilli la chatte chez lui a été reconnu coupable de défaut d'avertir les autorités et de possession de stupéfiants.

Les excuses du maire "tueur de chats"

Un village terrorisé par un chat méchant

Il installe des ralentisseurs après la mort de son chat

Janus, le chat à deux têtes

Mystérieuses disparitions de chats dans le Quercy

 

À suivre aussi

La Suisse : un producteur de vin
Gastronomie La Suisse mise sur son vin
Suisse Après une mystérieuse intoxication, quatre soldats suisses sont dans un état critique
La Suisse est notamment plébiscitée pour ses salaires avantageux.
Étude La Suisse détrône Singapour au classement des pays préférés des expatriés

Ailleurs sur le web

Derniers articles