Une Australienne ressuscite après 42 minutes de mort clinique

Une femme revient à elle après 42 minute de mort clinque[Photo d'illustration.[AFP]]

Une Australienne de 41 ans a été déclarée cliniquement morte durant 42 minutes, suite à un arrêt cardiaque. Grâce à un compresseur cardiaque externe qui a permis de continuer à irriguer sont cerveau, la patiente est miraculeusement revenue à elle.

 

Une Australienne de 41 ans, mère de deux enfants, vient de connaître une expérience exceptionnelle. L’équipe médicale de l’hôpital de Melbourne a révélé une prouesse médicale survenue la semaine dernière : Vanessa Tanasio, terrassée par une crise cardiaque, est revenue à la vie après 42 minutes de réanimation.

La femme victime d’un infarctus avait été transportée aux urgences de l’hôpital de Melbourne. L’équipe médicale a immédiatement pratiqué un massage cardiaque, mais la réanimation a échoué. La patiente a alors été très vite déclarée cliniquement morte.

Cependant, les médecins n'ont pas relâché leurs efforts, et ont utilisé un compresseur cardiaque externe permettant d'irriguer le cerveau, le LUCAS 2. Cet appareil a permis au cardiologue de déboucher l'artère obturée. Après plus de 42 minutes de réanimation, les médecins sont parvenus à faire repartir le coeur de la patiente.

 

Un retour à la vie "miraculeux"

"J’ai utilisé des chocs multiples et plusieurs médicaments pour la ressusciter. C'est un vrai miracle. Je ne pensais pas qu'elle irait aussi bien", a expliqué le Docteur Wally Ahmar, le cardiologue qui l’a opérée.

L’hôpital de Melbourne a déclaré qu’il s’agissait de la première fois que l’utilisation du compresseur cardiaque permettait d'aboutir à un succès sur une durée aussi longue. En effet, le cerveau ne peut rester plus de 4 minutes sans être irrigué. Au-delà de ce délai ce dernier subit des séquelles irréversibles.

 "Je me souviens avoir été assise sur mon canapé, puis m'être retrouvée par terre, et enfin d'arriver à l'hôpital. Et puis il y a deux jours qui manquent. J'étais morte pendant une heure, et moins d'une semaine après, je me sens en pleine forme. C'est surréaliste", a témoigné Vanessa Tanasio.

La patiente a indiqué qu’elle n’avait jamais eu de problèmes cardiaques auparavant.

 

Les "images" de la pensée

Le cerveau de Einstein accessible sur Ipad dans un musée

 

À suivre aussi

Musique Accusée de «soutenir la maltraitance des animaux», Taylor Swift annule un concert à une course hippique australienne
Gastronomie Australie : un pizzaïolo crée la pizza 154 fromages
attaque au couteau Le tueur de Melbourne voulait rejoindre l'Etat islamique en Syrie

Ailleurs sur le web

Derniers articles