David Cameron ignore le prix du pain parce qu'il fait le sien

David Cameron sort du 10 Downing Street le 18 septembre 2013 (image d'illustration) David Cameron sort du 10 Downing Street le 18 septembre 2013 (image d'illustration) [Leon Neal / AFP/Archives]

Interrogé mardi par un journaliste de la radio LBC de Londres, le premier ministre britannique David Cameron a déclaré ne pas connaître le prix d’un paquet de pain de mie parce qu’il fabrique le sien.

 

C’est un grand classique des questions "pièges" auxquels sont soumis les politiques. En déplacement à Manchester, où s'est déroulée jusqu’à hier la conférence de son parti, le premier ministre britannique conservateur a été interrogé par un journaliste sur le prix des aliments de base. 

A la question de savoir combien coûte un paquet de pain de mie en supermarché, David Cameron a indiqué qu’il n’achetait pas "le pain de mie le moins cher que l'on trouve dans les supermarchés ", tout simplement parce qu’il "possède à la maison une machine à pain électrique".

Il a ajouté qu’il utilisait pour cela de la farine produite dans sa circonscription du sud de l’Angleterre.

"Il faut 30 secondes pour mettre les ingrédients", a-t-il déclaré à la radio LBC de Londres. Le journaliste de la radio lui a toutefois précisé que le prix d'un paquet  de pain de mie acheté en supermarché était d'environ de 47 pence (environ 0,56 €).

Michael Dugher, le vice-président du parti travailliste (opposition) n’a pas tardé à raillé le premier ministre. "La seule surprise a été quand il a dit qu'il avait une machine à pain. La plupart des gens supposaient qu'il avait un boulanger particulier plutôt qu'une machine à pain", a-t-il dit.

 

 

Vidéo : Il fait des oreilles de lapin à David Cameron

La photo de Cameron qui régale les Britanniques

Cameron oublie des secrets d'état dans le train

David Cameron oublie sa fillette au pub

 

À suivre aussi

David Cameron a été Premier ministre du Royaume-Uni de 2010 à 2016, et a démissionné après le résultat du référendum sur le Brexit, en juin 2016.
Royaume-Uni Brexit, Boris Johnson… Les 5 choses à retenir des mémoires de l'ex-Premier ministre britannique David Cameron
Selon David Cameron (à droite), Boris Johnson (à gauche) ne croyait pas en une victoire du Brexit lors du référendum du 23 juin 2016.
Royaume-Uni Boris Johnson «pensait que le Brexit allait perdre», révèle David Cameron
Les Européens ont accordé aux Britanniques un report du Brexit, au minimum jusqu'au 12 avril.
Royaume-Uni Autopsie d'un Brexit raté

Ailleurs sur le web

Derniers articles