Pennsylvanie : il faut demander pour toucher le ventre d’une femme enceinte

Une femme enceinte [Loic Venance / AFP/Archives]

C’est le lot quotidien des futures mamans : leur ventre arrondi attire les mains. Mais en Pennsylvanie, aux Etats-Unis, il est désormais illégal de toucher le ventre d’une femme enceinte sans la permission expresse de celle-ci.

 

Qui ne s'est jamais émerveillé devant le ventre d'une femme enceinte ? Si ce n'est que les futures mamans goutent rarement au fait de se faire caresser le ventre par n’importe qui même s’il paraît que cela porte bonheur. En Pennsylvanie, une loi interdisant la touche sans autorisation au ventre d’une femme enceinte vient d’entrer en vigueur.

Cette loi est intervenue après que Richard Beishline, 57 ans, un habitant du comté de Cumberlandy, ait été accusé de harcèlement le 20 octobre dernier après avoir touché le ventre de sa voisine enceinte sans son consentement.

Cette dernière, Michelle Troutman, agacée par ce geste familier a vite porté plainte pour harcèlement. Et la justice lui a donné raison complétant ainsi l'arsenal existant en matière de harcèlement.

Cette mesure fait débat sur les réseaux sociaux. Alors que certains la saluent et espèrent qu’elle sera répandue dans d’autres États, d’autres déclarent qu’il est "stupide de légiférer là-dessus, il y a d'autres problèmes plus importants". 

 

Plainte pour harcèlement sexuel et racket à l'emploi 

Une femme enceinte poignardée dans le Nord 

 

À suivre aussi

Un député iranien a proposé mardi une récompense de 3 millions de dollars «à quiconque tuera Trump» pour venger la mort du général Qassem Soleimani.
International Conflit Iran - Etats-Unis, en direct : un député offre une récompense «à quiconque tuera Trump»
Il s'agit du dernier pays touché par le virus chinois après la Chine, le Japon, la Corée du Sud, la Thaïlande et Taïwan.
épidémie Un premier cas du coronavirus chinois aux Etats-Unis près de Seattle
Donald Trump est au centre des tensions entre les Etats-Unis et l'Iran.
International Iran : Un député offre une récompense «à quiconque tuera Trump»

Ailleurs sur le web

Derniers articles