Pour les 18 ans de sa fille, le chirurgien lui fait de nouveaux seins

Le chirurgien fait des cadeaux particuliers à ses filles [CC / OptoSclapel]

Voici un père empli de délicates intentions pour sa progéniture. Le Dr Michael Niccole, chirurgien plasticien de Californie, met régulièrement son savoir-faire au service de ses filles. Non sans créer la polémique.

 

Un chirurgien esthétique peut-il exercer des interventions sur ses propres filles ? Cette question inhabituelle défraie la chronique outre-Atlantique depuis les révélations des pratiques d'un praticien réputé de Californie.

Le Dr Michael Niccole, praticien réputé du secteur, a en effet fait de nouveau parler de lui pour avoir pratiqué une intervention sur la poitrine de sa fille Charm, 25 ans, responsable marketing dans la région de Los Angeles. Celle-ci peut désormais arborer des bonnets C et non plus B.

 

Seins, nez, nombril...

Ce n'est pas la première fois que le chirurgien s'occupe ainsi de sa descendance. Les seins de Brittani, la soeur de Charm, avaient déjà été soumis à son scalpel lorsqu'elle n'avait que 18 ans. Et à 21 ans,  elle lui avait fait rectifier le profil de son nez.

Quant à Charm, la plus récemment opérée, son père avait déjà "corrigé" son nombril alors qu'elle n'avait que 10 ans. Autant d'opérations qui, mises bout à bout, ont sucité un certain malaise dans l'opinion.

 

"Boob job"

Pour autant, les jeunes femmes, qui ont été adoptées par le plasticien lorsqu'elles étaient bébés, semblent très à l'aise avec ces interventions. " (Mon père) est le meilleur dans sa spécialité, et je sais que je suis entre de bonnes mains" a confié Charm, citée par The Mirror. "Quand je vois tous les gens qui ont recours à la chirurgie esthétique dans la région, je me dis qu'il n'y a pas à en faire toute une histoire", ajoute-elle.

Et elle souligne que l'intervention mammaire qu'elle a subie a changé sa vie. "Depuis que j'ai subi cette opération des sens ("boob job" en anglais), mes amis me disent que j'ai l'air en pleine forme, se félicite la jeune femme.

 

"Pour lui, un sein est un objet comme un stylo"

Signe des vertus prêtées par Charm et Brittani aux interventions de ce type, elles fréquentent assidument la clinique où travaille leur papa pour y travailler leurs peaux et anticiper le combat contre les stigmates de l'âge : peeling et injection de botox font partie de leur quotidien.

A ceux qui verraient dans ces relations chirurgicales une dimension malsaine, Brittani rétorque deux arguments chocs. Le premier : "Il m'a vue toute nue depuis que je suis bébé, donc cela lui est égal". Le second : "Il voit des milliers de seins chaque année. Pour lui, un sein est un objet comme un stylo".

 

Le faux chirurgien transgenre injectait du ciment à ses patientes

Amputée des quatre membres après une injection de mastic dans les fesses

70.000 euros de chirurgie esthétique pour ressembler à Justin Bieber

Voici l'appareil miracle qui menace la chirurgie esthétique

 

À suivre aussi

Twitter La photo porno d'US Airways fait un tollé sur Twitter
Internet Vidéo : il filme sa fille chaque semaine pendant 15 ans
buzz "Youpomm", le porno à la sauce Oasis

Ailleurs sur le web

Derniers articles