Le "roi du tatouage" privé de passeport

Mathew Whelan veut se faire appeler officiellement "roi du pays de l’encre et empereur du body art extrême du tatouage".[Capture Youtube]

Même les souverains ont des soucis administratifs. C’est le cas de Mathew Whelan, 34 ans, l’autoproclamé "Roi du pays de l’encre et empereur du body art  encreur de l’extrême".

 

Très fier de ses tatouages, ce Britannique habitant Birmingham a donc demandé à  ce que cette formule un brin pompeuse devienne officiellement son patronyme.

Mathew, qui accepte aussi de se faire appeler plus simplement "Body Art", a même réussi à convaincre l’administration britannique de lui accorder un permis de conduire à ce nom. En revanche, le service des passeports ne partage pas cet avis.

"Ils veulent mettre mon nom de naissance, s’insurge le jeune homme dont les tatouages recouvrent 90 % du corps, visage compris. C’est une atteinte à mes droits fondamentaux !"

Pour les services publics, la raison de leur refus est simple : son nom d’usage n’est pas admissible et, en conséquence, il n’a donc pas le droit de voyager à l’étranger. Résultat : pas de coup de tampon encreur à la douane pour le roi du tatouage. Un comble.

 

Vidéo : portrait consacré à Mathew Whelan

 

Il tatoue le visage de sa petite amie

La fillette entre en Turquie avec un passeport du "pays des licornes"

Il se fait taouer les adresses de sites porno sur le visage

À suivre aussi

Asie Hong Kong : les manifestants se font tatouer en signe de protestation permanente
People La compagne de Cara Delevingne s'est fait tatouer les initiales «CD»
Tatouage L'homme aux 300 tatouages ne comprend pas pourquoi les femmes l'évitent

Ailleurs sur le web

Derniers articles