"Ségolène" et "Valérie" : les lamas qui font la blague

La blague du maire de Tavaux (Jura) ne passe pas très bien [CC / Guido612]

Après Serge le bordelais, ce sont deux lamas jurassiens qui font le buzz. Car le maire de Tavaux a décidé de rebaptiser les deux spécimen du parc animalier de la commune des prénoms de Ségolène et Valérie.

 

Ce ne devait être qu'une simple blague, dont on peut certes contester le goût. Le 6 janvier dernier, à l'occasion des voeux annuels, Jean-Michel Daubigney, le maire de Tavaux, s'est proposé de rebaptiser deux lamas pensionnaires du parc animalier des Vernaux des prénoms de... Ségolène et Valérie, allusion transparente aux compagnes du président de la République.

Cette sortie, antérieure au déclenchement du "GayetGate" a cependant déclenché des remous qui dépassent le périmètre de la commune. Une élue de l'opposition (PS), Geneviève Humbey, absente lors du discours, a fait part de son indignation après avoir été informée des propos tenus par l'édile.

L'élue a envoyé un courrier au maire dans lequel elle le taxe de sexisme et a également écrit au président de la République pour dénoncer les propos du maire. Ce dernier dénonce une manoeuvre politicienne. Et pendant ce temps, les jours des deux lamas femelles, qui s'appellent toujours Channa et Orphée, continuent de s'écouler paisiblement.

 

 

 

Un lionceau retrouvé pendu dans sa cage

Mordu par une vipère dans un jardin public

Ils volent une chèvre dans un parc, la tue et la mange

 

À suivre aussi

Société Féminicide à Oberhoffen-sur-Moder : le suspect mis en examen, l'IGGN saisie
Violences sexuelles Marlène Schiappa veut faire expulser les étrangers condamnés pour violences sexuelles
Tâches ménagères : 7 femmes sur 10 disent faire plus que leur conjoint
Sexisme Tâches ménagères : 7 femmes sur 10 disent faire plus que leur conjoint

Ailleurs sur le web

Derniers articles