Ils s'enferment pendant deux jours dans un placard

Après avoir peut-être passé deux jours dans un placard, les deux individus de nationalité américaine ont été mis en garde à vue. Photo d'illustration. [AFP / Anne-Christine Poujoulat]

John Arwood et Amber Campbell auraient passé deux jours dans un placard du Daytona State College, en Floride (Etats-Unis), avant d’appeler à l'aide le 31 décembre. Une fois les services de police sur place, ils ont constaté que le local n’était pas fermé à clef…

 

John Arwood et Amber Campbell, respectivement âgés de 25 et 31 ans, ont appelé la police le 31 décembre se disant enfermés dans un cagibi réservé au gardien du Centre scientifique de l’université de Floride, dans laquelles ils étaient entrés par effraction.

Une fois arrivés sur les lieux grâce à la géolocalisation du portable d'où avait été passé l'appel…les policiers ont découverts que les deux individus n’étaient, en réalité, pas enfermés à clef. Des excréments ainsi que des ustensiles nécessaires pour prendre de la drogue ont été retrouvés sur place. Dans la presse américaine, l’hypothèse selon laquelle les deux "prisonniers" sous l’effet de substances illicites auraient oublié qu’ils n’étaient pas enfermés a déjà été faite.  

Le casier judiciaire déjà chargé de la jeune femme, notamment pour possession de marijuana et vol à main armée, n’a pas favorisé leur remise en liberté…puisque dès leur sortie de l’université, ils ont été mis en garde à vue pour avoir pénétré au sein de l’université sans autorisation. En effet, les conditions étranges de leur enfermement qui n'en étaient pas un ont laissé les policiers pantois.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles