Elles posent avec un ours pour dénoncer la chasse

Cette mannequin russe pose avec un ours pour dénoncer la chasse. [Capture écran Youtube]

Une photographe russe a trouvé un moyen insolite de dénoncer la chasse au grizzli : faire poser des mannequins avec un ours. 

 

Allier mannequins, neige et ours, voici l’idée pour le moins originale et qui fait fureur de la photographe russe Olga Barantseva. La séance photo, plus qu’inhabituelle, consiste donc à saisir la proximité des jeunes femmes et de l’animal pour une campagne de lutte contre la fourrure et la chasse.

"On souhaitait montrer l’harmonie naturelle qui existe entre les humains et les ours", explique la photographe. "Nous devrions tous vivre en harmonie et arrêter de chasser nos compères vivants qui habitent dans la forêt", poursuit-elle.

 

"Une expérience très spéciale"

Une des mannequins s’est confiée au Daily Mail pour raconter l’expérience. "Au début j’avais peur, mais dès la première étreinte j’ai senti sa chaleur et la douceur de sa fourrure", confie-t-elle. "On peut coexister en paix tant qu’on respecte ces animaux."

La séance photo était impressionnante. "Pendant le shooting, l’ours était presque libre de faire ce qu’il voulait, mais il ne m’a fait aucun mal. Le laisser me câliner et lécher mon visage et mes mains a été une expérience très spéciale."  

 

L'ours star

Ce n’est pas la première expérience sous le feu des projecteurs pour l’ours Stephen. Il est d’ailleurs une véritable vedette en Russie. Âgé de 18 ans, l'ours a participé au film "Tsar" en 2009 et est connu pour son histoire peu commune : il a été lui-même sauvé de la chasse quand il avait trois ans. C’est un défenseur des animaux, Youri Panteleek, qui l’a sauvé et élevé.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles