Le président turkmène s'offre une statue en or de 21 mètres

Une statue de 21 mètres de haut a été inaugurée a Achgabat à l'effigie du président turkmène Berdimoukhamenov. [IGOR SASIN / AFP]

Une statue en or et en marbre de 21 mètres de haut a été inaugurée lundi dernier à Achgabat, la capitale du Turkménistan. Le monument a été érigé à la gloire du président Kourbangouli Berdimoukhamedov qui règne en maître sur le pays depuis 2006.

 

Le Turkménistan est un pays d'Asie centrale, de 5 millions d'habitants qui a pour particularité de disposer de la cinquième plus importante réserve de gaz naturel du monde. Une ressource qui a fait la richesse de son président Gourbangouly Berdimoukhamedov qui règne d'une main de fer sur le pays. L'homme, un ancien dentiste âgé de 57 ans, a peu à peu organisé un véritable culte de la personnalité autour de sa personne.

Le 25 mai, une gigantesque statue de 21 mètres de haut a été inauguré dans la capitale, Achgabat. Le monument composé d'or et de marbre, représente le président turkmène sur son cheval fétiche,  une colombe à la main.  

 

Un régime totalitaire

Le "protecteur", titre que s'est octroyé le chef d'État, n'a pas daigné participer à la cérémonie d'inauguration, durant laquelle des centaines d'étudiants scandaient le nom de l'autocrate. Selon Amnesty International,  au Turkménistan, les partis politiques sont interdits, les libertés religieuses sont restreintes et la liberté d'expression n'existe pas.

Malgré les espoirs de libéralisation qu'avait suscité son arrivée au pouvoir en 2006, Berdimoukhamedov, semble marcher dans les pas de son prédécesseur, Niazov, qui avait lui aussi instauré un culte autour de sa personne. L'actuel chef d'État turkmène, en plus d'être président, dispose des titres de "premier ministre" et de "chef des armées".

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles