Pokémon Go inspire les prénoms des bébés

Evoli, Onyx, Star... les prénoms "Pokémon" ont la cote. Photo d'illustration. [Instagram / @the_albino_squirrel]

BabyCenter, un site américain dédié aux parents et futurs parents, a constaté une nette augmentation du nombre d’enfants prénommés d’après les petites créatures du jeu phénomène Pokémon Go.

Ainsi, depuis le 7 juillet dernier, soit la date de sortie officielle du jeu aux Etats-Unis, BabyCenter a constaté que le prénom Evoli a gagné 1.322 points par rapport à 2015 à la même période dans la liste des prénoms féminins les plus donnés aux Etats-Unis. Evoli – ou Eevee en anglais – est originellement le nom d’un Pokémon particulièrement populaire parmi les adeptes du jeu. Il est apprécié pour sa faculté à évoluer selon les circonstances.

A lire aussi : Des policiers américains tentent d'attirer des criminels avec Pokémon Go

Chez les filles toujours, la tendance est encore plus marquée concernant le prénom Onyx, du nom d’un Pokémon serpent entièrement constitué de roches. Devenu prénom, il a gagné à ce jour plus de 2.700 points sur la liste des prénoms féminins les plus populaires des Etats-Unis. Inconnu pendant près d’un siècle, Onyx a commencé à faire son apparition dans les années 1990 mais connaît aujourd’hui un véritable bond en avant.

BabyCenter suppose également que les prénoms Star et Ivy – qui ont progressé respectivement de 2.040 et 1.287 points par rapport à 2015 –  doivent leur gain de popularité au fait que les parents donnent ces prénoms d’après Staryu et Ivysaur. Quant à Sacha (Ash en anglais), le héros de la série animée, 248 bébés américains portent désormais son prénom.

Inspirés par la culture pop

Linda Murray, la rédactrice en chef de BabyCenter, a expliqué à BuzzFeed (en anglais) que «les parents se réfèrent toujours à la culture pop pour trouver un prénom à leur bébé et, en ce moment, c’est Pokémon Go». «Les adultes de la 'génération du millénaire', c’est-à-dire ceux qui ont grandi dans les années 1990, sont particulièrement sensibles et nostalgiques de cette époque», explique-t-elle. «Nous pensons qu’il s’agit de la raison pour laquelle de plus en plus de parents donnent aujourd'hui un prénom Pokémon à leur enfant».

A lire aussi : Les 10 endroits à éviter pour jouer à Pokémon Go

En décembre 2015, BabyCenter avait été à l'initiative d'une autre étude expliquant que de plus en plus de jeunes parents américains n'hésitent pas à donner un prénom d'après les filtres utilisés par Instagram, la célèbre application de partage de photos ou de vidéos sur smartphone. Un autre phénomène qui renforce l'idée selon laquelle certains outils ou supports liés à la culture de masse sont parfois si importants qu’ils se répercutent jusque dans le prénom des individus. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles