Le buraliste est pris à tort pour un millionnaire

La fameuse photo, au centre de laquelle se tient Serkan Mola.[Capture Twitter]

Il a la popularité, mais pas le compte en banque. Depuis la ­semaine dernière, Serkan Mola, un ­buraliste belge du quartier de Schaerbeek, à Bruxelles, est harcelé par des centaines de personnes persuadées qu’il a remporté l’Euromillions.

Mais il n’a rien gagné, il est juste celui qui a vendu le ticket gagnant. Pourtant, rien n’y fait, il a déjà reçu des milliers d’appels, de jour comme de nuit, des courriers ainsi que des e-mails. Même une banque a souhaité prendre contact avec lui pour gérer «sa» fortune. La raison de ce malentendu ? Une photo ­publiée jeudi dernier par la loterie ­nationale belge, le montrant en train de tenir le fac-similé du chèque géant ­devant son bureau de tabac.

A lire aussi : Il est heureux d'être victime d'un vol

En effet, en l’absence du vrai gagnant, qui est resté très discret, c’est à lui qu’on a fait appel pour poser à côté du PDG de la Loterie nationale. Le ­véritable gagnant, connu seulement par le service financier du célèbre jeu, continue à faire profil bas, et n’a pas souhaité rendre publique son identité.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles