Project Cars vise le podium des jeux de course

Project CARS ambitionne de devenir la nouvelle référence des simulations automobiles. Project CARS ambitionne de devenir la nouvelle référence des simulations automobiles.[© Namco Bandai games]

Le jeu vidéo Project CARS se dévoile à deux mois de sa sortie en France. Nous avons pu tester une version preview cette simulation de course automobile prévue pour le 21 novembre.

 

"Gran turismo ou Forza sont des jeux d’arcade, Project Cars est quant à lui une véritable simulation automobile." Ces mots choisis d’Andy Tudor, développeur en chef de Slightly Mad Studios, traduisent le degré d’exigence placé dans ce nouveau jeu de course.

Deux mois avant sa sortie (le 21 novembre), nous avons pu essayer ce titre ambitieux et très attendu par les gamers chevronnés. Il faut dire que Project Cars pousse le réalisme à des niveaux encore jamais atteints en termes de graphismes ou de comportement des véhicules.

 

Sur nouvelle génération seulement

Exclusivement disponible sur PC et consoles nouvelle génération, il entend tirer parti de leur puissance. Et les premiers tours de circuit impressionnent. A commencer par le réalisme des conditions météo, qui peuvent se dégrader en temps réel lors d’une course, la pluie ayant alors une incidence sur les performances des bolides. Le jeu révèle tout son potentiel lorsque les aides à la conduite sont désactivées, même si les débutants peuvent apprendre avec un mode arcade plus accessible.

Autre nouveauté, la possibilité de jouer avec toutes les voitures sur les seize circuits disponibles. Car Project Cars permet de s’offrir une carrière aussi bien au volant d’un kart qu’à bord d’une F1, en passant par les modèles grand tourisme. Et pour les fondus du chronomètre, le jeu propose de télécharger les "ghosts" des meilleurs pilotes afin de comprendre leurs trajectoires et leurs repères de freinage. "C'est d'ailleurs une astuce que je donne aux joueurs qui veulent battre des records", s'en amuse Andy Tudor.

mclaren1.jpg

Autre point fort, la modélisation des véhicules est photoréaliste avec un souci du détail surprenant. Si certains éléments demeuraient perfectibles sur cette version d’essai (IA trop agressive ou trop, soleil trop éblouissant), la possibilité annoncée de s’affronter jusqu’à 16 joueurs en ligne sur console, et même 64 sur PC, laisse augurer d’un jeu d’excellente facture.

 

La réalité virtuelle au rendez-vous

Pour les plus avant-gardistes des gamers, Slightly Mad Studios a développé une version pour l'Oculus Rift promise pour fonctionner sur les kits de développement dès le 21 novembre. Il sera donc le premier vrai jeu de course en réalité virutelle sur cet appareil.

Là encore, nous avons pu essayer celui-ci. Si la sensation d'être dans la peau d'un pilote est troublante, la basse défintion de ce casque (présenté ici dans sa version 2.0) donne rapidement mal au crâne. Reste que la version 3, présentée par Oculus VR récemment promet une meilleure défintion qui pourrait s'avérer salvatrice pour ce type de jeux.

 

Une version Wii U pour 2015

Andy Tudor a par ailleurs confirmé que la version Wii U du jeu serait commercialisée en 2015. Celle-ci n'était pour l'heure pas encore jouable. Mais elle devrait exploiter le gamepad de la console de Nintendo; avec des informations de télémétrie, une carte de circuit ou encore un tableau de bord affichés, promet-on.

 

Project Cars, éd. Bandai Namco, disponible sur PC, PS4, Xbox One, le 21 novembre et Wii U en 2015.

Ci-dessous une vidéo comparative entre la réalité à gauche et le jeu vidéo à droite.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles