"The Evil Within" : le mal incarné

L'inspecteur Sebastian Castellanos va vivre un véritable cauchemar dans The Evil Within. L'inspecteur Sebastian Castellanos va vivre un véritable cauchemar dans The Evil Within.[© Bethesda]

Attendu par les fans de survival horror, The Evil Within sort ce mardi sur consoles et PC. Un jeu qui tient toutes ses promesses pour les gamers qui aiment se faire peur.

 

Mais que se passe-t-il dans la tête de l’inspecteur Sebastian Castellanos, héros énigmatique de The Evil Within ?

C’est ce qu’il va falloir découvrir dans ce nouveau jeu vidéo d’horreur qui sort ce mardi. Une aventure sortie de l’imagination torturée de Shinji Mikami, créateur en 1996 du genre survival horror sur consoles avec Resident Evil, la saga qui a terrifié plusieurs millions de joueurs.

 

Dans les méandres de l’esprit

Le cauchemar que va vivre Sebastian débute dans l’hôpital psychiatrique de Crimson City, où un mystérieux individu aux pouvoirs paranormaux a commis de nombreux meurtres. Mais ce qui s’annonçait comme une enquête criminelle va tourner à l’enfer, lorsque l’inspecteur assiste, impuissant, à la destruction totale de la ville par des forces obscures. Un monde dont on ne sait ­jamais s’il est réel ou sorti des méandres de l’esprit de Sebastian.

evilwithin2.jpg

Une ambiance oppressante

En proie aux doutes, le joueur se retrouve alors propulsé dans un univers oppressant et gore, peuplé d’êtres maléfiques. Pour y survivre, il faudra compter les balles de son revolver et savoir se cacher au bon moment. Car la force de The Evil Within (le mal intérieur) réside dans son ambiance pesante. Marcher dans une forêt lugubre en plein orage ou encore pénétrer dans un vieux manoir à la lueur d’une lanterne a rarement été aussi convaincant.

L’apport des consoles nouvelle génération est ici indéniable grâce à des effets de lumières, de vent et de poussière qui donnent de l’épaisseur aux lieux. La réalisation remarquable rend d’ailleurs un hommage appuyé aux meilleurs films du genre, comme Saw, Hostel et Le village des damnés.
 

The Evil Within, Bethesda, déconseillé aux moins de 18 ans, sur PS4, Xbox One, PC, PS3 et Xbox 360.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles