Neko Atsume, l’appli phénomène qui propose d’élever des chats

Le jeu permet d'élever plusieurs chats dans un jardin et une maison. Le jeu permet d'élever plusieurs chats dans un jardin et une maison. [© Hit-Point]

Habile mélange entre lolcats, Pokémon, Hello Kitty et Tamagotchi, Neko Atsume est la nouvelle appli phénomène sur smartphones. Ce jeu proposant d'élever de mignons petits chats a déjà été téléchargé plusieurs millions de fois.

Un chef d'oeuvre de "mignonitude" qui a commencé par faire fureur au Japon, pays phare du mouvement kawaï, avant d'être adapté dans la langue de Shakespeare pour conquérir l'Occident. Il est ainsi disponible sur iOS et Android depuis la fin du mois d'octobre.

Le petit studio nippon Hit-Point, auteur de ce jeu vidéo, est ainsi sorti de l'ombre grâce à un concept tout simple et merveilleusement exécuté. Prenez un bon morceau d'Hello Kitty pour le design, une louche de lolcats pour rendre le jeu attachant, ajoutez une touche de Tamagotchi pour l'élevage et un zeste de Pokémon pour gonfler l'aspect "collectionnite aiguë". Enfin, mettez le tout dans un smartphone à emmener partout avec soi et vous obtenez la recette du succès.

Un paradis pour chats

Concrètement, le joueur commence sa première partie en découvrant un petit jardin à la japonaise. Il est rapidement invité à se procurer nourriture et jouets (balles, boules en laine...) pour attirer les chats du quartier afin de leur fournir un havre de paix où seuls la paresse, les câlins et les croquettes ont leur place. Un vrai paradis pour ces chères petites boules de poils qu'il faudra agrémenté régulièrement pour espérer les séduire et les voir revenir. Car ici, les chats sont libres et rien ne les retient de quitter les lieux.

neko-atsume.jpg

Et le jeu devient véritablement prenant lorsque cet espace finit par se développer. Des dizaines de chats viennent ainsi s'installer et prennent place dans la maison entière. Tous ont leur propre surnom et leur tempéramment. Un petit cahier permet même de les répertorier à la manière d'un Pokédex dans Pokémon.

Loin de passer leur temps à dormir, on peut les voir s'amuser et même danser à certains moments. De quoi rendre le jeu très prenant, d'autant qu'il est possible de prendre des photos des petites créatures et de les ranger dans son Catbook.

Un merchandising déjà très développé

Lancé comme une simple appli, le jeu gratuit possède désormais sa propre gamme de produits dérivés (peluches, cahiers de coloriages, portes-clés...). Le merchandising est tel que Hit-Point tient régulièrement informés les adeptes de la "Nekoatsumemania" sur son compte Twitter, qui compte déjà près de 190 000 followers.

Neko Atsume, sur iOS et Android, gratuit (inclut des achats intégrés).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles