On a testé «Forza Horizon 3», le jeu de course ultime

Plus de 350 véhicules sont à conduire dans ce nouvel opus. [© Microsoft]

Ôde à la vitesse, au plaisir de conduire et à la liberté, la série des Forza Horizon hérite aujourd'hui d'un troisième épisode qui surclasse tous les jeux de course automobile, pour qui reste allergique aux simulations.

Cette synthèse parfaite de l'arcade et du «bac à sable» à domicile sort ce mardi sur Xbox One et PC Windows 10.

A lire aussi : On a testé «Deus Ex : Mankind Divided», le blockbuster métaphysique

Lorsqu'en 1986, Yu Suzuki, patron du studio Sega-AM2, lança Out Run dans les salles d'arcade, l'homme offrait au monde encore balbutiant du jeu vidéo une certaine idée de ce que pouvait être la liberté de conduire sans se soucier du code de la route. Cheveux au vent, le bras accoudé à une Ferrari Testarossa cabriolet, le joueur s'évadait sur des routes côtières peuplées de palmiers, sentant presque bon le sable chaud.

Trente ans plus tard, c'est une forme d'hommage plus ou moins volontaire à ce titre que les studios Playground Games et Turn 10 offrent avec Forza Horizon 3. Si cette série a été initiée dès 2012 sur Xbox 360, ce nouvel opus vient parachever son concept en invitant à prendre le volant de plus de 350 bolides sur les routes d'Australie.

Jamais un pays n'aura bénéficié d'un tel niveau de modélisation de ses régions. Car FH3 est de toute beauté. Que ce soit pour rouler sur les bords de plages paradisiaques, au cœur d'une forêt luxuriante ou encore dans les canyons désertiques de l'Outback, le dépaysement est total.

Et comme s'il fallait encore prouver leur maîtrise de la programmation sur Xbox One, les développeurs ont ajouté une foule de détails pour que rouler dans Forza Horizon 3, de jour comme de nuit, ne soit que fête et folie. Feux d'artifice, explosions en tous genres, confettis... font déborder l'écran de couleurs, faisant ressembler le spectacle du 14 juillet à la Tour Eiffel à une fête d'anniversaire pour enfants. Et que dire des véhicules, tous modélisés dans leurs moindres détails, à l'instar de Forza Motorsport 6 sorti l'an passé.

Un ramage qui se rapporte au plumage

A ce plumage chatôyant s'ajoute un ramage d'excellente facture, puisqu'il est possible de naviguer entre huit stations radio spécialement conçues pour correspondre aux divers goûts musicaux, du metal au classique, en passant par le hip-hop ou la dance. Il est même possible de s'abonner à Groove Music, un équivalent de Spotify, pour écouter ses morceaux préférés.

forza-horizon-3-helo-showcase.jpg

Un contenu plus que généreux

Passée la claque visuelle que représente Forza Horizon 3, sa grande force réside surtout dans ses sensations de conduite, ainsi que la générosité de son contenu. Concernant le premier point, soyons honnête, FH3 reste loin d'égaler les simulations automobiles que sont Forza Motorsport 6 ou encore Assetto Corsa. Toutefois, là n'est pas son propos. Car c'est bien du fun qu'il a choisi de revendre aux gamers qui souhaitent s'offrir une virée pleine de péripéties. Si les premiers tours de pistes invitent à appuyer sur le champignon sans trop se soucier des conséquences, les courses et les défis proposés à partir de cinq heures de jeu s'avèrent déjà bien plus ardus et exigent un doigté plus délicat, avec de nombreux essais à clé pour espérer monter sur la première marche du podium ou faire tomber les records de vitesse.

Côté contenu, Forza Horizon 3 est très généreux. Les défis se comptent par centaines et s'avèrent très variés. Faire la course contre un train lancé à toute allure, doubler un hélicoptère, se lancer dans des cascades périlleuses, dépasser les records de vitesse enregistrés par les radars, trouver des voitures de légendes abandonnées dans des granges... Il faudrait être blasé pour s'ennuyer au volant. D'autant que le titre introduit des courses de 4x4 et de buggys pour des séances de hors-piste souvent bien plus captivantes et nerveuses que les courses sur route.

Rares sont les jeux vidéo qui tiennent leurs promesses et respectent le joueur de bout en bout. Un contrat rempli par Forza Horizon 3, qui ne faillit jamais dans son propos, celui d'offrir du fun à l'état brut, et c'est déjà beaucoup.

Forza Horizon 3, Microsoft, sur Xbox One et PC Windows 10.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles