Docteur J.-P. Willem : "Des métaux lourds partout"

Le Docteur Jean-Pierre Willem. Le Docteur Jean-Pierre Willem. [©GUY TREDANIEL EDITEUR ]

Du mercure, de l’aluminium ou bien encore du plomb. Notre corps absorbe chaque jour des métaux lourds qui le mettent en danger par leur toxicité, comme le constate le docteur Jean-Pierre Willem dans son dernier ouvrage, Les dégâts des métaux lourds, prévention et détoxication naturelle (éd. Guy Trédaniel). Le spécialiste met en garde contre cette pollution discrète, qui peut être évitée par des solutions simples.

 

Vous décrivez l’omniprésence des métaux lourds dans l’organisme. Comment cela se produit-il ?

Les plus toxiques sont le mercure, le cadmium, l’aluminium, l’arsenic, le plomb, il y en a une trentaine.

On les retrouve partout : dans les légumes, les poissons, les ustensiles de cuisine, le papier aluminium, les additifs alimentaires, les dentifrices, les déodorants, la plupart des vaccins, les médicaments, les amalgames dentaires... Personne n’y échappe. Quand on analyse un squelette contemporain, il contient 500 fois plus de métaux lourds que l’homme du Moyen Age.

 

Quelles peuvent être les conséquences sur la santé ? 

Ces poisons attaquent les intestins, puis tous les organes, les uns après les autres, sont agressés. Maux de tête, vertiges, constipation ou démangeaisons sont les premiers symptômes, mais cela peut aller jusqu’à des dommages au cerveau.

 

Quelles solutions préconisez-vous ?

L’organisme peut chélater, c’est-à-dire capter et éliminer ces métaux, mais il faut l’aider avec différents produits : la coriandre, l’ail des ours, le persil… Il faut d’abord se détoxiquer avant de réparer la muqueuse intestinale.

 

Comment réparer la muqueuse intestinale ?

Je conseille  la choucroute, qui crée une fermentation et rend les aliments plus digestes. Mais également un régime alimentaire riche en fibres, qui manque dans notre nourriture moderne, en privilégiant les fruits et légumes bios.

Il faut également bien choisir son eau… Oui, car l’eau du robinet, malheureusement, contient du sulfate d’aluminium et de l’arsenic. Automatiquement, elle vous donne déjà des métaux lourds.

 

Y a-t-il un manque d’informations par rapport à ce problème ?

Les gens font le tour des médecins parce qu’ils ont des pathologies variées pendant des années, mais personne n’arrive à faire la jonction. Rien de tel que d’aller faire un simple examen en laboratoire pour savoir.

 

Trois dangers pour le corps : 

L’aluminium. Entre 20 et 160 mg de ce métal sont ingérés dans l’alimentation quotidienne d’un individu. L’aluminium est toxique pour le cerveau. 

L’arsenic. Il est présent dans l’eau du robinet, mais aussi dans certains poissons ou certaines peintures, et peut provoquer des troubles du système digestif. 

Le cadmium. Les gaz d’échappement, les casseroles émaillées ou les colorants comptent parmi ses sources. Il entraîne notamment des cancers.

 

Vous aimerez aussi

Environnement Le Salvador bannit l'exploitation des mines à métaux
java Des épaves de la Seconde Guerre mondiale «profanées» pour récupérer des métaux
Des ouvriers pakistanais taillent, polissent des pierres précieuses dans un atelier à Peshawar, le 24 juin 2014 [Hasham Ahmed / AFP]
Métaux Pakistan: les exportations de pierres précieuses minées par les attentats

Ailleurs sur le web

Derniers articles