"L'origine des espèces" de Darwin élu livre le plus influent de l'Histoire

"L'origine des espèces" a été plébiscite par les internautes britanniques. [DR]

Le livre de Charles Darwin expliquant sa théorie de l'évolution a été plébiscité par le public, devançant des références comme Platon, Einstein ou encore Machiavel.

"L'origine des espèces" a été désigné en début de semaine comme l'ouvrage académique le plus influent jamais écrit, représentant ainsi "la démonstration suprême de l'utilité d'un livre académique", et "ayant changé notre façon de voir le monde". Il est arrivé en tête d'un classement de vingt recueils qui avaient été sélectionnés par un groupement de libraires, d'éditeurs et d'experts, afin de marquer la création de "la Semaine du livre académique", un événement qui se déroule au Royaume-Uni du 9 au 16 novembre. Au cours d'un vote sur Internet, le public lui a ensuite décerné 26 % des suffrages.

"Une observation minutieuse"

Selon le professeur Andrew Prescott de l'université de Glasgow, cité par le Guardian, "Darwin a utilisé une observation minutieuse du monde qui l'entourait, combinée avec une réflexion longue et profonde, pour créer un livre qui a changé la façon dont nous pensons - non seulement le monde naturel, mais la religion, l'histoire et la société".

Le livre "L'origine des espèces", paru en 1859, précède le "Manifeste du Parti communiste" de Marx et Engels et "L'œuvre complète de William Shakespeare". Le vote concernant un événement britannique, les ouvrages de ces pays sont logiquement bien représentés dans le classement, mais celui-ci reste très éclectique.
 

Le Top 20 (non classé) :

Le "Manifeste du Parti communiste", de Karl Marx et Friedrich Engels (1848, philosophie politique)
"La Critique de la raison pure", d'Emmanuel Kant (1781, philosophie)
"1984", de Georges Orwell (1949, fiction)
"Une brève histoire du temps", de Stéphane Hawking (1988, vulgarisation scientifique)
La "Défense des droits de la femme", de Mary Wollstonecraft (1792, essai féministe)
"L'origine des espèces", de Charles Darwin (1859, théorie scientifique)
"L'Orientalisme", d'Edward Saïd (1978, philosophie)
Le "Printemps silencieux", de Rachel Carson (1962, essai environnementaliste)
"L'oeuvre complète de William Shakespeare" (1580-1613, théâtre et poèmes)
"La Femme eunuque", de Germaine Greer (1970, essai féministe)
"The Making of the English Working Class", de EP Thomson (1963, histoire anglaise)
"La Relativité", d'Albert Einstein (1956, vulgarisation scientifique)
"Le singe nu", de Desmond Morris (1967, étude des comportements animaux et humains)
"Le Prince", de Nicolas Machiavel (1532, philosophie politique)
"La République", de Platon (380 av JC, philosophie politique)
"Les Droits de l'homme", de Thomas Paine (1791, philosophie politique)
"Le Deuxième Sexe", de Simone de Beauvoir (1949, philosophie)
"La Culture du pauvre", de Richard Hoggart (1957, sociologie)
"La Richesse des nations", d'Adam Smith (1776, économie)
"Voir le voir", de John Berger (1976, analyse visuelle)

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles