Le Goncourt attribué à Leïla Slimani

Leïla Slimani.[JOEL SAGET / AFP]

Le Goncourt, le plus convoité des prix littéraires, a été attribué ce jeudi 3 novembre à la Franco-Marocaine Leïla Slimani pour «Chanson douce».

Elle était la favorite pour succéder à Mathias Enard, lauréat du prix Goncourt la saison dernière. Son roman «Chanson douce» (Gallimard), histoire atroce et extrêmement bien construite, raconte l'assassinat de deux jeunes enfants par leur nourrice.

A lire aussi : Le prix Renaudot attribué à Yasmina Reza pour «Babylone»

C'est d'ores et déjà un succès de librairie. Deuxième roman seulement de l'écrivaine, née au Maroc il y 35 ans, il se dévore comme un thriller mais peut aussi se lire comme un livre implacable sur les rapports de domination et la misère sociale.

C'est seulement la cinquième femme à recevoir le célèbre prix depuis ses 20 dernières années.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles