Les "escape games" en plein boum à Paris

Le HintHunt est le premier établissement de live escape game de Paris. Le HintHunt est le premier établissement de live escape game de Paris. [Google StreetView]

Les Parisiens aiment jouer les détectives. Les live escape ga­mes, ces nouveaux jeux qui consistent à s’enfermer dans une pièce pendant une heure et à résoudre une série d’énigmes pour s’en évader, sont en plein essor dans la capitale.

 

Un concept né au Japon et qui s’est ensuite développé à Hong Kong, à Budapest et à Londres avant d’arriver dans l’Hexagone. A Paris, depuis l’ouverture du premier établissement du genre en décembre dernier, le HintHunt, rue Beaubourg (3e), au moins cinq autres projets ont été lancés ou sont en cours de réalisation, comme Mystery escape, Gamescape ou encore X-Dimension.

Dernier en date, Prizoners, dont les huis clos inspirés de la Sorbonne et de la prison de la Bastille attendent leurs premiers joueurs cette semaine, rue Quincampoix (4e).

 

De la fouille et de la logique

Certains jeux d’évasion misent sur l’observation des lieux et poussent les participants – par équipes de trois à six, principalement – à fouiller à la recherche d’indices, tandis que d’autres mettent l’accent sur la logique et les jeux mathématiques.

Des scénarios de polars bien ficelés pour lesquels il faut débourser entre 18 et 40 euros par personne. Et les salles ne désemplissent pas. 

"Il faut s’y prendre plusieurs jours à l’avance pour réserver un créneau en soirée ou le week-end", souligne Louis Kerveillant, le cofondateur du HintHunt, qui a doublé la capacité de ses locaux cet été. Celui-ci espère d’ailleurs accueillir à lui seul environ 60 000 joueurs par an.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles