Le running, un sport qui se conjugue au féminin

Sylvaine Cussot.[F.ODDOUX]

Elles sont de plus en plus nombreuses à courir. D’après une étude menée par KantarSport et Uniteam Sport, la pratique de la course à pied chez les femmes est passée de 2 millions à 3,4 millions de pratiquantes régulières de 2013 à 2014 en France.

 

«Le message de santé publique commence à passer auprès du grand public. Il faut faire un peu de sport et le running reste accessible à toutes. Et soyons honnête, la presse féminine a largement fait l’éloge de ce sport et des stars qui le pratiquent. Ça aide forcément», explique Cécile Bertin, fondatrice et rédactrice en chef du site couriraufeminin.fr.

Si le bien-être reste la principale motivation pour les femmes, la quête de résultat a aussi son importance : «Pour certaines, passer sous la barre symbolique des 10 km en 1h ou des 4 heures pour le marathon est «le Graal» à atteindre», ajoute Cécile Bertin.

Gagnante chez les femmes des 50 km de l’Eco-Trail de Paris en 2013, Sylvaine Cussot dit «Sissi» souligne d’ailleurs que les motivations ont tendance à s’homogénéiser. «Les femmes deviennent plus nombreuses à chercher la performance, la progression, et de plus en plus d’hommes axent leur pratique vers le simple loisir.»

Reste l’aspect communautaire qui permet à toutes de se retrouver, s’amuse Cécile Bertin. «On s’entraîne à plusieurs, on se retrouve le dimanche matin pour une course après avoir dîné ensemble le samedi soir, on s’organise des week-ends sur des événements sportifs. Bref, on vit course à pied !»

À suivre aussi

Dossier spécial running Les 5 courses à ne pas manquer cette saison
Color run The Color Run : les inscriptions sont ouvertes
marathon Marathon : 5 règles pour finir la course

Ailleurs sur le web

Derniers articles