Manu Gault : "Il faut se lancer progressivement dans le trail"

Manu Gault, double vainqueur des 80km de l'Ecotrail.[M. Dalmasso / Asics]

Manu Gault est membre de la team Asics Trail France et est double vainqueur des 80 km de l'Ecotrail.

 

Quels conseils donneriez-vous à un débutant qui voudrait commencer le trail ?
Ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre. Il faut se lancer progressivement dans l’activité en termes de distance et de volume d’entraînement. Le corps doit être respecté et écouté si l’on veut qu’il nous donne satisfaction durablement.

Cela veut dire choisir des distances qui vont crescendo et s’investir dans la pratique en ayant en tête les contraintes qui s’y rattachent en termes de récupération musculaire. Se renseigner sur les bonnes bases d’entraînement à avoir me semble aussi indispensable. La pratique du trail est très accessible à première vue mais assez complexe si l’on veut progresser et durer.

Comment réussir au mieux l’une des trois distances phares de l’Ecotrail ?
Je dirai qu’il faut gérer le premier tiers, accélérer dans le second et maintenir son allure dans le dernier si l’on en est capable. Que ce soit sur le 30 km, le 50 km ou le 80 km, la problématique est la même : ne pas se brûler les ailes en début de course.

Il est important aussi de ne pas négliger le dénivelé, notamment sur le 80 km qui est au final assez conséquent et qui laisse de sérieuses traces si l’on ne prend pas garde à bien gérer les côtes de la course. La différence se fait d’ailleurs dans ces portions montantes. Attention donc aux pourcentages, il faut aussi se préparer à grimper !

Quels sont vos objectifs pour 2015 ?
Sur cet Ecotrail, rallier le premier étage de la tour Eiffel le plus vite possible. Si tout se passe bien, garder ma couronne sur cette épreuve après mon succès de l’année dernière serait génial !

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles