Paris : la cure de jouvence des Bains Douches

L'ancien night-club huppé des années 1980-1990 se transforme en lieu hybride, la fois hôtel de luxe, restaurant, salle de concert et boîte de nuit. L'ancien night-club huppé des années 1980-1990 se transforme en lieu hybride, la fois hôtel de luxe, restaurant, salle de concert et boîte de nuit. [CHRISTOPHE BIELSA / LES BAINS]

Des chambres pour récupérer d’une nuit blanche. C’est ce que propose désormais les Bains Douches, qui doivent rouvrir mardi sous une forme totalement nouvelle.

 
L’établissement du 7 rue du Bourg-l’Abbé ne renouvelle pas le night-club huppé qu’il était dans les années 1980-1990, mais se transforme en lieu hybride, la fois hôtel de luxe, restaurant, salle de concert et boîte de nuit. Deux ans de travaux ont été nécessaires pour redonner leur éclat aux "Bains", qui se définissent désormais comme un "club urbain à géométrie variable".
 
Les nostalgiques pourront s’y retrouver, l’intérieur ayant conservé en partie sa décoration de type "piscine", avec un sol carrelé. Un environnement dans lequel les architectes Vincent Bastie, Denis Montel et Tristan Auer ont mixé les époques, avec une décoration mi-XIXe siècle, mi-contemporaine. A cela viennent s’ajouter 39 chambres et suites cinq étoiles, dont un appartement-terrasse de 80 mètres carrés.
 
dm_img_secondaire_cpaul_raeside_les_bains.jpg
© PAUL RAESIDE / LES BAINS
 
 
Renaître de ses cendres
 
Autrefois fréquenté par Yves Saint Laurent, Jean-Michel Basquiat ou encore Naomi Campbell, le lieu né en 1885 – et devenu temple nocturne en 1978 – avait perdu de sa superbe au début des années 2000 après le départ de son ancien directeur, David Guetta. Il était même tombé littéralement en ruines. Un arrêté préfectoral l’avait d’ailleurs fait fermer en 2010 par arrêté préfectoral pour "mise en danger du public", des fissures inquiétantes ayant été constatées sur le bâtiment.
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles