Mondial de l'Auto 2016 : les 15 nouveautés à découvrir

Le Mondial de l'Auto a ouvert ses portes le 1er octobre Porte de Versailles. [MIGUEL MEDINA / AFP]

C’est le rendez-vous des amateurs de bolides. Le Mondial de l’automobile, toujours très couru, a ouvert ses portes le 1er octobre. Lors de sa dernière édition, il y a deux ans, près d’1,5 million de visiteurs s'y étaient rendus. Cela en fait le salon le plus visité au monde, devant Francfort, Genève ou Detroit.

Des dizaines de constructeurs présenteront leurs derniers modèles, mais aussi des concept cars. C’est aussi au Mondial de l'Automobile à Paris que des véhicules légendaires ont fait leurs débuts, à l’instar de la 2 CV en 1948 ou de la DS de Citroën quel­ques années plus tard. De Peugeot à ­Renault, les marques tricolores seront d’ailleurs bien représentées. Pour coller aux tendances du marché, c’est du côté des SUV – ou crossovers – que les nouveautés sont à attendre.

Peugeot 3008 II 

Avec 4,45 m, le nouveau 3008 de Peugeot s’allonge (8 cm) par rapport à son prédécesseur, mais perd en hauteur (-2 cm). Il arbore un look qui le rapproche du 4×4, avec un décrochement prononcé entre pare-brise et capot moteur. Des ­détails ont été modifiés : coffre volumineux, tableau de bord 100 % numérique, toit ouvrant… Ce modèle risque de peser lourd sur le marché du SUV. 

Peugeot 3008 II, à partir de 25.900 euros.

BMW X2 Concept

Il s'était fait attendre. Le successeur du BMW X1, baptisé sobrement X2, est présenté à Paris sous la forme d'un concept-car. Ce SUV racé reprend le design du X1, tant pour son visage que pour sa planche de bord, mais présente un profil encore plus sportif, avec un pare-brise arrière plus incliné et une ligne de toit plongeante. 

X2 Concept, BMW, à voir sur le site du constructeur

Volkswagen I.D.

Volkswagen profite du Mondial pour présenter son «visionnaire» I.D. Le moteur électrique de 125 kW peut parcourir des ­­­distances comprises entre 400 et 600 km avec une seule charge de batterie. Et surtout, il sera, à partir de 2025, accessible en mode autonome. Quand le conducteur en fera le choix, le volant rentrera dans le cockpit et le véhicule roulera tout seul en suivant le mode «I.D. Pilot». A bord, un e-mirror remplace le rétroviseur, un écran qui fusionne les données de trois caméras. Enfin, le delivery service permettra de recevoir des colis dans son coffre en cas de déplacement. Ce bijou est annoncé pour 2020.

I.D., Volkswagen, à voir sur le site du constructeur. 

Ferrari LaFerrari Spider

Réservée à une clientèle haut de gamme, la nouvelle Ferrari s'inscrit dans la longue tradition du constructeur italien. Proposée en série limitée, la Ferrari LaFerrari Spider serait déja épuisée avant même d'avoit été dévoilée officiellement. Avec ses 963 chevaux sous le capot, résultant de l'addition du moteur thermique V12 800 chevaux de LaFerrari Coupé et d'un moteur électrique de 20 kW et 163 chevaux ce supercar séduira les amateurs de sensations fortes... et fera fantasmer ceux qui ne pourrot pas se l'offrir. 

LaFerrari Spider, Ferrari, 1,2 million d'euros en édition limitée à 500 exemplaires. 

Skoda Kodiaq

Son nom signifie «ours» dans un dialecte de l’Alaska. Le Kodiaq, qui marque l’incursion de Skoda sur le marché des grands SUV, sera présenté au Mondial. Le public pourra apprécier son habitacle spacieux. Il peut en outre être adapté avec sa rangée de sièges coulissante. Il sera proposé en deux ou quatre roues motrices, avec des diesels dont les puissances s’étalent de 150 à 190 ch et des moteurs essence de 125 à 180 ch.

Skoda Kodiaq, à partir de 24.900 euros.

Audi Q2

Le petit SUV de la marque allemande semble promis à un bel avenir. Sa carrosserie anguleuse le démarque des autres Audi. Deux habillages possibles : peinture intégrale en finition Sport ou arches de roues noires en Design. Six motorisations allant jusqu’à 190 ch seront disponibles. Au final, c’est surtout son prix attractif qui devrait séduire les citadins en quête d’un crossover premium.

Q2, Audi, à partir de 26.900 €.

Citroën C3

C’est une nouvelle version qui ne passera pas inaperçue dans les allées du salon. D’aucuns en viennent même à dire qu’il s’agira de l’une des stars de cette édition. Avec son design audacieux, la nouvelle Citroën C3 reprend les grands principes des dernières lignes stylistiques de la marque aux chevrons, notamment les phares déstructurés. Les versions haut de gamme arboreront les airbumps, les fameuses protections latérales sur les portières que l’on voit sur le C4 Cactus. Côté technique, trois blocs essence de 68, 82 et 110 ch et deux moteurs diesel de 75 et 100 ch seront disponibles.

C3, Citroën, à partir de 12.950 €.

Renault Koleos Initiale Paris

Renault, la mar­que au losange va présenter une version haut de gamme de son grand SUV qui porte le nom de la capitale : Initiale Paris. La différence se notera dans le détail : système multimédia R-Link 2 avec écran de 8,7 pou­ces, aide au freinage d’urgence, caméra de recul. Les amateurs de bon son seront comblés : l’installation audio est signée Bose. Les sièges en cuir offriront un réglage électrique. De plus, ils  seront chauffants et ventilés. Autant d’atouts qui visent une clientèle haut de gamme.

Koleos Initale Paris, Renault, disponible au printemps 2017, prix non communiqué.  

Toyota C-HR

Le design du nouveau SUV compact de Toyota avait fait forte impression au dernier Salon de Genève. Cette fois, le constructeur dévoile en exclusivité l’intérieur. La partie high-tech se fond dans l’habitacle avec «sensualité», tandis qu’une ligne bleue apporte une touche de légèreté au tableau de bord et aux contre-portes. La carrosserie arbore des détails dynamiques, à l’instar des feux avant très fins en hauteur. Une version hybride et une essence seront disponibles.

C-HR, Toyota, à partir de 22.900 €.

Mercedes AMG-Roadster GT C

Difficile de rester de marbre face à ce bolide décoiffant. Mercedes va présenter au salon son roadster GT C dans sa version AMG. Côté performances, la voiture atteint 316 km/h en vitesse de pointe, et peut atteindre 100 km/h en l’espace de 3,7 secondes grâce à son moteur V8 4L biturbo de 557 ch. Et pour le style, sa capote en toile (disponible en noir, rouge ou beige) se replie de manière électrique. La manœuvre prend seulement 11 secondes et peut s’effectuer en roulant jusqu’à 50 km/h.

Roadster GT C, Mercedes-AMG, disponible au premier semestre 2017, prix non communiqué.

Kia Rio 4

Chaque année, près de 500.000 modèles de la gamme sont écoulés. La Rio 4e génération du constructeur sud-coréen Kia ne devrait pas échapper au succès. Dévoilée il y a quelques jours, elle s’offre aux yeux du grand public pour la première fois ce week-end. Avec 4,07 m de long, elle devient l’une des citadines les plus longues de sa catégorie. L’habitabilité s’accroît également. Par exemple, un adulte de grande taille trouvera place sans difficulté à l’arrière. Le coffre est lui aussi augmenté : il affiche un volume de 325 litres, soit 26 litres de plus. Le constructeur a annoncé que l’on pourra rabattre la banquette à plat. Mais c’est surtout au niveau du style que la différence se fait sentir. La marque sud-coréenne a soigné les détails, comme les grands phares, pour rapprocher la Kia Rio 4 du segment supérieur.

Rio 4, Kia, disponible début 2017, prix non communiqué. 

Alpha Romeo Giulia Veloce

La dernière-née de la marque italienne Alpha Romeo risque de faire son effet dans les rues avec son allure racée. Son diffuseur arrière avec double sortie d’échappement et ses encadrements de portes noir laqué sont particulièrement réussis. Fidèle à la gamme, elle ne manque pas de caractère, y compris dans le moteur. Deux versions seront révélées au Mondial : une 2.2 diesel de 210 ch et une 2.0 essence encore plus musclée, de 280 ch.

Giulia Veloce, Alfa Romeo, à partir de 50.000 €.

Lexus UX Concept

C’est la voiture de demain. La Lexus UX Concept sera dévoilée au Mondial. Elle présente un design aux lignes acérées conçues pour se marier à un environnement urbain. Avec sa technologie avancée, elle offre une expérience de conduite immersive, adaptée aux conducteurs qui vivent dans un environnement personnel et professionnel connecté en permanence. Un globe transparent, suspendu comme un hologramme, et intégré au combiné d’instruments, affiche des informations sous forme analogique et numérique. Enfin, toutes les touches de commande sont électrostatiques et logées sous des coques transparentes. Elles contribuent à faire de cette voiture le SUV compact d’un genre nouveau.

Lexus UX concept, a voir sur le stand du constructeur.

Porsche Panamera 2 

La nouvelle version s’éloigne de l’originale en matière de design, de motorisation et de technologies. Mais elle fait toujours autant rêver. Porsche a voulu conjuguer la performance d’une voiture de sport et le confort d’une berline de luxe. Sous le capot, on retrouve une nouvelle boîte PDK à 8 rapports et de nouveaux blocs-moteurs biturbo. De quoi faire rugir ce bolide sur les routes.

Panamera 2, Porsche, à partir de 115.967 €. 

Honda Civic 10

La Honda Civic ne cesse de grandir. Elle fait désormais 4,5 m de long, soit 13 cm de plus que sa dernière version. Afin de se démarquer de la concurrence européenne, la japonaise – construite en Grande-Bretagne depuis les années 1990 – adopte un style dynamique et original. Une version sport viendra compléter l’offre avec une double sortie d’échappement. Le tableau de bord, quant à lui, offre une bonne ergonomie et un écran tactile bien intégré.

Civic 10, Honda, disponible à partir de mars 2017, à partir de 23.000 €.
 
Mondial de l’automobile, du samedi 1er octobre jusqu’au dimanche 16 octobre, Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15e).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles