Des gardiens tombés dans le piège

Les femmes ont joué de leur charme pour faire évader des détenus. [Anne-Christine Pouloulat/AFP]

C’est une évasion digne d’un film. Une trentaine de prisonniers se sont récemment fait la belle au Brésil, après que les gardiens ont été séduits par des complices.

 

Trois femmes s’étaient en effet rendues à l’établissement carcéral de Nova Mutum (centre) vêtues de tenues de "police" très suggestives en cuir noir, afin d’aguicher les surveillants. Elles avaient alors proposé aux gardiens de "bavarder et boire un verre". 

Ceux-ci n’ont pas résisté à leurs charmes et les ont laissé entrer, espérant organiser une partie fine à l’intérieur. Les séductrices ont alors profité de la crédulité des surveillants pour verser discrètement un puissant somnifère dans leurs whiskys.

Une fois les gardiens endormis, les femmes fatales en ont profité pour ouvrir les cellules. Les employés de la prison ont été retrouvés le lendemain matin, déshabillés et menottés.

Leur faute professionnelle leur a même valu d’être arrêtés pour "complicité d’évasion", en plus de les couvrir de ridicule, plusieurs clichés d’eux ayant été diffusés sur Internet.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles