Invité retrograde : la journaliste éclate de rire

La journaliste Nadine Al-Badeir n'a pas pu s'empêcher de rire face à l'historien. [Capture d'écran]

La journaliste Nadine Al-Badeir, connue pour ses positions progressistes, n’a pas pu s’empêcher de rire devant la démonstration du Dr Saleh Al-Saadoon, invité de l’émission Etijiahat sur Rotana TV. Ce dernier tentait de justifier pourquoi les femmes n’ont pas le droit de conduire en Arabie saoudite.

 

Selon l’historien, les femmes qui conduisent prennent le risque de se faire violer en cas de panne. Preuve en est : en Europe, les femmes "se fichent d’être violées". Par conséquent, elles peuvent y prendre le volant.

La journaliste fait remarquer que le problème du viol n’est pas résolu car les chauffeurs aussi peuvent abuser des femmes. Mais pour l’invité la solution est simple, il faut "faire venir des conductrices étrangères" pour conduire les saoudiennes. Nadine Al-Badeir ne peut alors plus se retenir et éclate de rire.

La chaîne de télévision Rotana qui a diffusé cet entretien, appartient à Al-Walid ben Talal ben Abdelaziz Al Saoud qui est le neveu du roi d’Arabie SaouditeAl-Walid est un musulman très pratiquant mais il est considéré comme progressiste

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles