Ce chauffeur de car n'aurait pas du faire confiance à son GPS

Une vue de la Plagne en... Savoie.[CC / Wikimedia]

Un chauffeur de car a récemment acheminé plusieurs dizaines de touristes belges à la Plagne (Ariège) alors que leurs vacances d’hiver étaient initialement prévues à la Plagne (Savoie). Plus de 600 kilomètres séparent les deux communes homonymes.

 

Le chauffeur d'un autocar qui devait emmener une cinquantaine de touristes belges dans la station alpine de La Plagne s'est trompé en entrant la destination dans son GPS et a effectué un détour de 1.200 km, selon la radio flamande StudioBrussel.

"Il y a trois Plagne en France et on s'est trompé", a expliqué le chauffeur sur le site de StudioBrussel, la radio "jeune" de la chaîne publique VRT, qui organisait ces vacances pour ses auditeurs. L'autocar a pris la route en direction du village de La Plagne, dans le département de l'Ariège, situé sur les contreforts des Pyrénées, à plus de 600 km de la station de la Tarentaise (est), où il devait se rendre.
 

"On a vu la Méditerranée et Carcassonne"

"On a vu la Méditerranée et Carcassonne", a expliqué sur Twitter l'un des passagers. L'autocar n'a rebroussé chemin qu'au niveau de Toulouse (sud-ouest), alors qu'il approchait de l'Espagne, et les vacanciers sont arrivés dans les Alpes dimanche, avec 24 heures de retard.

Les animateurs de StudioBrussel les ont accueillis avec des tapas, spécialité culinaire espagnole, mais certains voyageurs n'ont pas caché qu'ils se seraient volontiers passés de cette excursion imprévue.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles